Le choc est violent, mais force est de constater que le choc de la crise en Ukraine, la peur de l'inflation et aujourd'hui la violente hausse des taux de crédit immobilier ont mis le marché immobilier à l'arrêt.

Il y a quelques semaines, nous évoquions les difficultés pour le marché immobilier locatif touché par des normes d'endettement plafonné à 35% sans prise en compte du calcul différentiel et surtout par l'interdiction de louer les logements classés en F & G à court terme puis les logements classés E.

Aujourd'hui, il semble bien que ce soit le marché de la résidence principale soit touché à son tour. Alors que le printemps est traditionnellement une période dynamique pour le marché immobilier, cette année, c'est le calme plat sur le marché.

Il semble bien que les acheteurs aient mis leur projet immobilier en mode pause ; En cause l'incertitude de la guerre en Ukraine, l'inflation, mais aussi la violente hausse des taux de crédit immobilier qui est en train de fort...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :