Le mieux est le mortel ennemi du bien. Voilà une phrase qui suffit à faire la synthèse de cet article.

Nous le savons tous, acheter un appartement neuf, c’est payer entre 20% et 30% plus cher qu’un appartement ancien et donc prendre le risque de perdre en moins-value, le montant de l’avantage fiscal acquis grâce au mécanisme fiscal autorisé par la loi PINEL.

Comme nous vous l’expliquons de manière exhaustive dans l’édition 2021 de notre livre « Investir dans l’immobilier« , force est de constater qu’il y a mieux à faire qu’investir en loi PINEL. Par exemple, un investissement dans l’ancien avec travaux et application du mécanisme fiscal du déficit foncier pourra par exemple être une stratégie probablement plus rentable et attrayante. Pourtant, il serait une erreur de rejeter la loi PINEL en bloc ;

S’il y a mieux à faire, il y a surtout pire. Ne rien faire, chercher en vain l’investissement miracle, la perle qui n’existe pas, ne pas être dans l’action et toujours trouver une excuse pour ne pas se investir sera une situation tellement moins profitable qu’un investissement locatif moyen en loi PINEL. Bref, le mieux est le mortel ennemi du bien. On peut toujours mieux faire, mais investir en loi PINEL, c’est agir, c’est s’investir et ce sera toujours mieux que de ne rien faire.

De surcroît, faire mieux, c’est à dire se lancer dans un programme de déficit foncier, une location meublée, une loi Denormandie pourra être plus rentable, mais sera surtout plus compliqué à gérer et consommateur de temps et d’énergie que vous n’avez peut être pas. Ces complexités sont autant de freins qui expliquent l’incapacité à agir et enfin se lancer. C’est là une erreur !

Ne pas investir est le pire des investissements. Il me semble préférable de faire un mauvais PINEL (qui pourra même se transformer en bon investissement dans ces périodes folles d’inflation monnétaire et de destruction de l’épargne) plutôt que de chercher la perle rare que vous ne trouverez jamais.

Entre investir dans l’immobilier locatif avec la loi PINEL ou attendre passivement et épargner sur le fonds euros d’un contrat d’assurance-vie, il n’y a aucun doute. Investir en loi PINEL sera probablement plus attrayant et rentable.

Je vous propose une simulation qui permettra de calculer la rentabilité à attendre d’un investissement en loi PINEL en 2021.

Simulation loi PINEL 2021

Prenons les hypothèses suivantes :

Un tel investissement permettrait à l’investisseur d’espérer un taux de rendement interne (TRI) estimé -+10% par année pendant 20 ans.

Avec de tels résultats, comment ne pas se laisser séduire ? Ce n’est peut être pas le meilleur des investissements immobiliers locatifs… mais c’est déjà pas mal du tout !

Bien évidemment, des hypothèses plus prudentes réduisent ces perspectives, même si les résultats restent toujours supérieurs aux perspectives de rendement de l’épargne sans risque.

Voici ces mêmes résultats financiers avec des hypothèses excessivement prudentes : Baisse du loyer de -1% chaque année pendant les 20 ans de la simulation et baisse du prix de l’immobilier de -1% chaque année pendant 20 ans. Le TRI prudent reste à 4.59% !

Qu’en pensez vous : Le mieux est il le mortel ennemi du bien ?

Besoin de nos conseils ? Découvrez nos offres et services :
Conseil personnalisé 
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

34 commentaires