Dans un monde de communication et de narration, rien ne vaut les chiffres pour essayer de comprendre la réalité des choses. L’INSEE vient de publier le résultat de son enquête annuelle sur le patrimoine et les revenus des ménages en 2018. Voici les éléments qui ont attiré mon attention. Tout d’abord, revenons aux fondamentaux et notamment à la différence entre moyenne et médiane :

  • Moyenne : Indicateur le plus simple pour résumer l’information fournie par un ensemble de données statistiques : elle est égale à la somme de ces données divisée par leur nombre. Elle peut donc être calculée en ne connaissant que ces deux éléments, sans connaître toute la distribution. La moyenne d’une distribution n’est pas toujours le meilleur indicateur : la médiane est souvent plus pertinente. Mais son calcul exige de connaître toute la distribution, ou en tout cas sa partie centrale

 

Nos outils pour réussir votre investissement immobilier (locatif, location meublée ou résidence principale)

 

Et toujours, notre livre « Investir dans l’immobilier » (déjà plus de 1000 exemplaires vendus) pour y découvrir nos stratégies et conseils pour investir

  • Médiane : Si on ordonne une distribution de salaires, de revenus, de chiffre d’affaires…, la médiane est la valeur qui partage cette distribution en deux parties égales. Ainsi, pour une distribution de salaires, la médiane est le salaire au-dessous duquel se situent 50 % des salaires. C’est de manière équivalente le salaire au-dessus duquel se situent 50 % des salaires.

 

Vous l’aurez compris, nous préférons l’utilisation de la médiane, qui permet une image proche des faits et évite les distorsions dues aux situations extrêmes (par exemple, l’augmentation de la moyenne par les très hauts revenus ou très hauts patrimoines qui construisent une image statistique non fidèle de la réalité).

 

Le patrimoine net médian des ménages est de 113900€ en 2015. 50% des ménages Français possèdent un patrimoine supérieur à 113900€.

C’est la statistique importante : 113 900€, c’est le montant du patrimoine médian des ménages Français. La moitié des ménages possèdent plus que 113900€ de patrimoine, l’autre moitié possède moins.

Lorsque l’on rentre un peu dans le détail de cette statistique, on s’aperçoit que :

  • Vous faites partie des 10% des ménages les plus riches si vous possédez un patrimoine net supérieur à 979700€.

 

  • Le patrimoine médian est le plus élevé pour les ménages dont la personne de référence est âgée entre 60 et 69 ans avec un patrimoine médian de 211800€

 

  • Le patrimoine médian des habitants de Paris (93 000€) est inférieur au patrimoine médian en France (113900€) et très nettement inférieur au patrimoine médian des habitants des communes rurales (166 000€) malgré des prix de l’immobilier très très nettement inférieur ! Je crois qu’il s’agit de l’une des statistiques les plus importantes tant elle va contre contre les idées reçues ! En revanche, le patrimoine moyen des habitants de Paris est de 315 000€ (contre une moyenne nationale à 235 000€). Paris concentre donc les inégalités de patrimoine ! Dans le volume total des habitants, la masse est plus pauvre qu’en France, mais quelques uns dont le patrimoine est très élevés permet d’afficher une moyenne avantageuse. Finalement, la pauvreté et l’exclusion sociale n’est peut être pas ou l’on veut bien le faire croire.

 

 



 

L’immobilier, un actif incontournable pour tous les patrimoines

 

Il n’y a pas de secret, les patrimoines les plus importants sont tous construits autour de l’investissement immobilier ! L’investissement immobilier est incontournable ! De surcroît, c’est l’évolution des prix de l’immobilier qui expliquent l’évolution des patrimoine.

 

 

 

 

 

 

Quels sont les facteurs qui permettent la constitution d’un patrimoine important ?

Quel est le secret de ceux d’entre nous qui possèdent un patrimoine élevé ? L’INSEE nous donne quelques idées statistiques. Les facteurs les plus influents sur la détention d’un patrimoine sont :

  • Des revenus élevés ;
  • Être âgé de plus de 60 ans ;
  • Habité en commune rurale ou de moins de 20 000 habitants ; Tout en ayant des revenus élevé (Si vous ne pouvez avoir les deux, le facteur revenu est plus efficace) ;
  • Avoir au moins le Bac ;
  • Être agriculteur, artisan, commerçant ou chef d’entreprise ;
  • Ne pas avoir 4 enfants et plus ;
  • Avoir reçu un héritage ;
  • Être endetté pour l’acquisition d’un bien immobilier ;
  • Avoir été enfant unique (cela permet d’augmenter le patrimoine reçu par héritage)  ;

Ces autres articles devraient vous intéresser :


6 Comments

  1. Quand on parle de patrimoine ou revenu des français l’unité est-elle le ménage ,le contribuable ou l’individu majeur?

  2. En France être parmi les 1% les plus riches ne nécessite pas d’avoir un patrimoine très important ce qui montre que les français ne savent pas s’enrichir et donc qu’ils ont une culture assez faible en matière financière.

  3. Thierry says:

    Interessant. c’est bien ce que je pensais, le patrimoine des Parisiens est faible, (sauf le patrimoine d’une très très faible minorité de Parisiens riches à millions, voire à milliards comme Feu Serge Dassault) , contrairement à ce que les médias, (dont d’ailleurs les propriétaires sont des milliardaires), veulent nous faire croire habituellement.

  4. LMNP75 says:

    « Vous faites partie des 10% des ménages les plus riches si vous possédez un patrimoine net supérieur à 979700€. »
    Guillaume, je crois qu’il y a une coquille : le graphique situé en dessous de cette phrase indique que 10% des ménages ont un patrimoine net supérieur à 534800 euros et non 979700 euros (ce qui ferait beaucoup d’ailleurs)

  5. Bonjour,
    Je suis étonné de ne pas retrouver d’emploi d’Etat.
    Ces statistiques ne concernent-t-elles que les dads et les déclarations fiscales et foncières ?
    Cordialement

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*