Selon l’association de consommateur CLCV, la hausse de la taxe sur les carburants trouverait sa justification dans le nécessaire financement de la suppression de la taxe d’habitation annoncée pour 2022 (cf « La suppression de la taxe d’habitation repoussée à 2022… et non plus 2020).
Selon la CLCV, le conseiller de Matignon chargé des questions de prélèvements obligatoires aurait affirmé à l’occasion d’une réunion autour des questions sur le prix des carburants, « a gentiment répondu, mais fermement, qu’il ne serait pas possible de remettre en cause la hausse des taxes, qui touchent les carburants mais aussi le fioul. Il nous a été expliqué que le gouvernement avait des « engagements budgétaires » qui rendaient impossible un retour en arrière. On nous a clairement dit que la hausse de la fiscalité sur les carburants devait servir à compenser la fin de la taxe d’habitation. Et il nous a été expliqué que la taxe sur les carburants serait même la seule taxe qui serait augmentée pour tenir ces engagements.« 
 
La taxe d’habitation était un impôt injuste… il était donc essentiel de la supprimer pour mettre fin à cette injustice, puis de créer une nouvelle taxe, (encore plus injuste ?), afin de compenser ce manque à gagner considérable estimé à 22 milliards d’euros.
La suppression de la taxe d’habitation est comparable au sparadrap du capitaine Haddock !
Dans un article récent, nous vous alertions sur le non financement de cette suppression de la taxe d’habitation (cf »La suppression de la taxe d’habitation sera financée par une augmentation du déficit !« ). Il était évident qu’il fallait trouver un nouvel impôt pour compenser ce manque à gagner non acceptable dans un pays dont l’endettement est déjà excessif. La réduction du déficit étant à priori une mission impossible… il est toujours plus simple d’augmenter les impôts, directement ou indirectement.
 
A suivre …
 
 
 
 

Leblogpatrimoine.com vous conseille dans la gestion de votre patrimoine
Assistance patrimoniale
  • Conseil en gestion de patrimoine INDÉPENDANT
  • Un tarif unique de 89€ TTC, sans surprise
Découvrir le service
Accompagnement patrimonial
  • Un abonnement pour un accompagnement patrimonial PREMIUM
  • Un tarif unique de 350€ / mois, sans surprise, sans engagement de durée
Découvrir le service
Livres et formations

3 livres pour vous former et apprendre à gérer votre patrimoine

Découvrir les livres

64 commentaires