Et voilà, le feuilleton de la suppression de la taxe d’habitation se poursuit avec cette nouvelle suggestion du ministre Bruno Le Maire. Le ministre de l’économie soumet l’idée selon laquelle la suppression de la taxe d’habitation pourrait être remise en cause pour les ménages les plus aisés, c’est à dire, les 20% qui ne bénéficieront de cette suppression totale en 2022 (cf »La suppression de la taxe d’habitation repoussée à 2022… et non plus 2020« )

Bruno Le Maire ne propose pas réellement de revenir sur la suppression de la taxe d’habitation, il se contente de laisser infuser cette idée au grand bénéfice du budget national. Voici, avec précision son propos : « Si nous répondons non à chacune des demandes des Français, que nous ne sommes pas capables d’écouter la demande de justice qui s’exprime partout en France, nous ne réussirons pas le débat. On peut très bien demander aux Français s’ils estiment que pour les 20% les plus riches, il est légitime ou non de supprimer la taxe d’habitation.« 

 

Cette insinuation est étrange, tant on sait tous que c’est le conseil constitutionnel qui a obligé le gouvernement à s’engager dans la suppression totale de la taxe d’habitation. Initialement, le gouvernement s’était effectivement engagé dans la suppression de la taxe d’habitation pour seulement 80% des ménages. C’est le conseil constitutionnel qui avait alors fait part du risque d’inégalité devant l’impôt en l’absence d’une réforme globale de la fiscalité locale qui pourrait justifier la persistance du paiement de la taxe d’habitation pour seulement 20% des contribuables.

Le conseil constitutionnel avait donc prévenu qu’il reste attentif à « la façon dont serait traitée la situation des contribuables restant assujettis à la taxe d’habitation dans le cadre d’une réforme annoncée de la fiscalité locale« .

 

Depuis le début, cette suppression totale de la taxe d’habitation empoisonne le gouvernement qui ne sais pas comment cette suppression de la taxe d’habitation pourrait être financée. Pour le moment, selon les dernières annonces, la suppression de la taxe d’habitation ne serait pas financée et viendrait simplement augmenter le déficit et la dette publique (cf »La suppression de la taxe d’habitation sera financée par une augmentation du déficit ! »).

Le gouvernement ne sait donc plus quoi inventer pour se défaire de cette promesse hâtive. Elle est même en partie responsable du mouvement des gilets jaunes car la hausse des taxes sur les carburants trouve pour partie sa justification dans la nécessité du financement de cette suppression (cf »La hausse des taxes sur les carburants justifiée pour financer la suppression de la taxe d’habitation ?« ).

 

Bruno Le Maire avance donc un peu plus dans la remise en cause de cette suppression de la taxe d’habitation pour tous.

Optimiser sa succession : Tous nos conseils pour réduire les droits de succession et optimiser la transmission de votre patrimoine dans nos livres « Succession » et « Assurance vie et gestion de patrimoine« 

Pour mémoire, les 20% qui ne bénéficient pas de la suppression de la taxe d’habitation sont, comme nous vous le présentions dans cet article « Taxe d’habitation : Quel revenu maximum pour être exonéré en 2018, 2019 puis 2020 ? »

 

Revenu maximum pour bénéficier de la suppression totale de la taxe d’habitation par 1/3 à partir de 2018 (=80% des contribuables concernés par la suppression de la taxe d’habitation).

ps : Si vos revenus sont supérieurs, vous faites partie des 20% les plus aisés et pourriez ne pas bénéficier de la suppression de la taxe d’habitation.

Personne seule
 . Sans enfant 1 enfant 2 enfants 3 enfants 4 enfants
Revenu fiscal de référence    27 000,00 €    43 000,00 €    49 000,00 €    61 000,00 €    73 000,00 €
 .  .  .  .  .
 . Couple
 . Sans enfant 1 enfant 2 enfants 3 enfants 4 enfants
Revenu fiscal de référence    43 000,00 €    49 000,00 €    55 000,00 €    67 000,00 €    79 000,00 €

 

 

Bref, on semble se diriger progressivement vers la remise en cause, directe ou indirecte, de la suppression de la taxe d’habitation pour les 20% les plus aisés.

Il semble acquis que ces fameux 20% les plus riches (sic! lorsque l’on voit le niveau des revenus de référence) devront payer ! (et je vous pari que le gouvernement mettra cette remise en cause de cette suppression sur le dos des gilets jaunes)


Assurance vie et gestion de patrimoine

65 Comments

  1. Je pense exactement comme vous Guillaume : le gouvernement mettra ça sur le dos des gilets jaunes pour un peu plus diviser les français entre eux.
    Et en étant un poil parano : admettons qu’il ressort du grand débat qu’effectivement une majorité des français est pour le maintien de l’imposition pour les 20% les plus aisés (ce qui fait une base potentielle d’opinions favorables de 80%, ce qui n’est pas à négliger), qu’une disposition en ce sens est ajoutée à la LF est qu’à la fin, ô surprise, le conseil constitutionnel censure : n’y verrait-on pas un message comme quoi le peuple est incapable de légiférer pour son compte et que la démocratie représentative doit donc primer le RIC car elle seule « saurait » correctement décider et voter les réformes ?
    Ce qui serait complètement hypocrite à bien des égards, mais je suis sûr qu’au moins un député voire ministre ou secrétaire d’Etat tentera l’exercice…

    • Tout a fait d’accord avec vous…pour s’en sortir ce gouvernement n’hesitera pas a monter les Francais les uns contre les autres…comme deja depuis le debut du quinquenat les « actifs » contre les « retraites »…drole de methode pour « reconciler » ces « gaulois » de Francais et soigner la « fracture » sociale !

  2. ça finira comme la hausse de la CSG….personne ne demandait la suppression de la TH qui est le seul impôt dont les citoyens voient l’effet diect dans leur commoune. Macron se prend les pieds dans le tapis….valait mieux faire de la TVA sociale

  3. C’est terrible car nos hommes politiques n’ont toujours pas compris qu’il faut arrêter de rajouter des strates ou couches fiscales : ça contribue à augmenter l’opacité et à l’injustice fiscale .
    Pourquoi pour un revenu supérieur de 100€ je devrai payer une taxe d’habitation de plusieurs centaines voire plusieurs milliers d’euros . Au final je suis perdant par rapport à celui qui gagne juste un petit peu moins

    Il faut remettre complètement à plat le système des aides et des impôts directs et faire un système d’impôt/aide global unique progressif et régulier et négatif pour les faibles revenus.

    C’est la seule façon de faire pour que les citoyens retrouvent confiance dans la justice sociale et fiscale.

    Arrêtons de proclamer par ailleurs qu’a 2250€/ mois (270000/12) on est riche c’est se foutre de la gueule du monde :
    quand on voit déjà le coût des dépenses primaires , il ne reste pas grand chose après!!

  4. Philippe says:

    Voilà bien un billet pour confirmer la déroute de nos gouvernants cherchant à tous prix à trouver des sous. La justice a bon dos. J’ai dû déjà vous passer le lien mais, toujours d’actualité, cela en devient savoureux

    On va dans le mur mais nos ceintures et airbags sont là. Enfin, on ne les a jamais testés !

  5. Donc au final, les 20 % les plus aisés comprendront que ce sont eux qui financent la suppression de l’ISF… Et là ça va faire mal, car peu en proportion parmi ces 20 % d’aisés paient l’ISF !
    Au final, on continue à ultra concentrer l’impôt sur les tranches supérieures…

    Quand elles vont partir de ce pays, ça risque de faire mal !

  6. Ce n’est pas fini Guillaume, 77% des français seraient pour un retour de l’ISF.
    Décidément, les gens ne comprennent rien dans ce pays.
    Dans 20 ans, ils se plaindront encore du chômage de masse, de la quasi-inexistence des retraites, et demanderont encore plus d’intervention de l’état bienfaiteur de troubles.

  7. Francois says:

    Encore une analyse politique.
    Encore une curieuse contradiction : il ne fallait pas supprimer la taxe d’habitation mais puiqu’elle l’est, on voudrait être concerné quand même !!
    Encore une fois des commentaires de râleurs : on ne parle pas d’un Impôt nouveau mais de la non suppression d’un impôt existant !

    Qu’attendez vous pour vous lancer en politique puisque tous vous semblez savoir ce qu’il faut faire et que c’est si facile à faire. Ou alors dites nous qui feraient mieux dans nos hommes politiques actuels

    Ce pays de râleurs qui ne voit pas ses avantages ne pourra pas s’en sortir …

    • Totalement hors sujet. Quand on se présente pour être lu, on assume. Annoncer une suppression totale pour reculade, c’est de l’amateurisme, pas de l’adaptation.

      Qui plus est, dans ce pays, il y a une concentration énorme de l’impôt sur fond de redistribution mais à ce niveau ce n’est pas de la distribution mais de l’assistanat complet.
      Aucun autre pays ne suit ce mouvement.
      Aucun autre pays ne redistribue autant
      Aucun autre pays n’assiste autant

      Mais n’est on pas le meilleur pays du monde, donneur international de leçon ?

      Ca se voit tous les jours
      Violences, dette, spoliation, fuite des « riches », découragement, champion du monde de l’impôt, échec de l’éducation, non intégration des immigrés, reculs des droits de la femmes etc etc…

      Mais nous sommes le MEILLEUR PAYS DU MONDE !!

      • la suppression totale n’était pas dans son programme !

        Eh oui vous avez raison, aucun autre pays ne redistribue autant, aucun n’a la retraite à 62 ans…c’est bien pourquoi je ne comprends pas Guillaume et d’autres commentateurs de ce blog qui soutiennent les gilets jaunes (dont une part non negligeable de chomeurs et de RSA’istes) et qui crient au scandale quand on réduit les APL de 5€

        Par contre, les « riches » ne peuvent pas être mécontents de ce début de mandat tout de même !

        • On ne doit pas avoir la même définition de riche alors ! Je suis dans la tranche à 41 %, et je n’ai jamais payé autant , même sous Hollande !!
          L’ISF c’est à des années lumières de mes revenus !!

          Et je raque, je raque, et je raque !

          • Si vous payez plus que sous Hollande, ça vient de vos revenus pas de Macron ! Vous n’avez donc aucune épargne qui étaient taxées à 56.6 (41+15.5) ???

            Vous écriviez « fuite des riches » et c’est sur cela que je vous ai répondu que les vrais riches ne pouvaient pas se plaindre avec la suppression de l’ISF et la flat taxe à 30%

            • Non aucune épargne ! Alors oui il y a les vrais riches, et les faux riches (ceux qui ne paient pas l’ISF)
              Donc je suis un faux riche, et je vais payer- encore !- pour ceux qui payaient l’ISF et pour ceux qui ne payent rien du tout !

              N’est ce pas fabuleux ? 😉

              • Et oui depuis plus de 30 ans on s’était habitué avec l’isf à surimposer une petite partie de la population, c’était confortable ils râlaient mais ils payaient , ils n’ont pas mis de gilet jaune mais sont partis en silence pour les plus fortunés parce que c’est leur droit le plus strict de ne pas se laisser plumer sans réagir.
                Remettons l’ISF et d’autres repartiront.
                Aujourd’hui et bien il faut payer a leur place et cela continuera tant que les gouvernements en place ne diminueront pas la dépense publique.
                Ironie de l’histoire , il me semble que les 3 personnalités préférées des Français ne résident plus en France.

  8. Il nous appartient de prendre le contre pied . Moi j’inscris en mairie sur cahier de doléances :
    1 – Tout le monde doit payer un peu d’impot sur le revenu car tout le monde utilise routes ,
    ecoles etc et pour rire prisons etc
    2 – Si la taxe d’habitat sert a financer le fonctionnement de l’environnement du logement ,
    alors tout habitant doit payer , et ceux proportionnellement a son impact cad la surface
    de son logement . Le revenu de chacun n’a rien a voir la dedans
    3 – Tout revenu doit étre imposé : allocations familiales , RSA , chomage (c’est le cas ) ,
    4 – Impot proportionnel et non progressif , egalité devant l’impot . Pourquoi l’euro
    supplementaire serait il taxé differemment ?
    5 – etc
    Merci de m’aider a compléter ….
    Attention s’il n’y a que les melenchonistes et lepenistes qui s’expriment dans un debat , ca peut faire tres mal . Il faut aider ce pauvre president Macron a qui l’autorité fait cruellement defaut .
    Comment peut il faire autrement si ceux qui pensent differemment ne s’expriment pas et ne s’expriment pas fortement ?

    • Je m’inscris en projet de…. migration…
      Il n’y a plus rien à tirer de ce pays.
      Alors que j’ai jusqu’alors « défiscalisé » que mon service de ménage, cette intervention de LeMaire vient de me convaincre de devenir un champion de la défiscalisation pour 2019. Objectif :
      1/annuler mon impôt sur le revenu ! Même si j’enrichis les intermédiaires, je ne veux plus donner le moindre euro à ce pays, à cet Etat faible et lâche.
      2/ Stopper mon activité libérale, passer en salariat, gagner 2 fois moins , profiter du système comme tout le monde!
      3/ Migrer ailleurs , où la méritocratie n’est pas une insulte où la réussite n’est pas conspuée!

      • aubracan says:

        Bravo Michael

        La honte de ceux qui conspuent la réussite ne devrait pas peser sur nos épaules.
        Bien au contraire car nous donnons assez au pays (75%) pour avoir le droit de donner notre avis.

        Demander à nos détracteurs s’il veulent se départir de 75% de leur revenus … ils partiraient à toutes jambes les fourbes sachant qu’il faut travailler aussi le WE pour compenser le vol national organisé !
        Oui à la solidarité … non au racket avec les « remerciements » de la vindicte populaire jaunissante.

        On est arrivé au fond du trou, et la nature ayant horreur du vide, nous y serons tous avalés.
        Quelle absence de recul !
        Je plains mes enfants pour leur avenir et aussi M. Le MAIRE qui se révèle être un traite par rapport à ses « fameuses convictions ».

        • M Le Maire a toujours été un traitre aux convictions fluctuantes au grès des opportunités diverses et variées qui se sont présentées a lui ; Ce n’est qu’un énarque de bas étage et macron a fait une grave erreur en confiant le poste important des finances a cette girouette en mouvement pertpetuel

      • Philippe says:

        Comme il est sain de souhaiter de nouvelles lois en espérant les voir votées par notre chère assemblée de joyeux députés courageux et insomniaques.
        Sans partager le plaisir de brûler des palettes aux carrefours, donner aux citoyens une innitative pour proposer des lois et accépter ou non des dépenses de l’état me semble le changement prioritaire.
        Sinon soyons fous, farfelus et incorrects :
        – TVA à 10%
        – IR à 10% sur tous les revenus et plus values (Habitat y compris)
        – Transmissions de logements : max 1000€ pour les frais informatiques
        – Successions : 0% (les taxes sont déjà passées par là)
        – Foncier, habitat : payer les services à leur coût
        – 0 aides aux entreprises et associations (CIR y compris)
        – Lois sur le salariat : 10 pages max
        – Charges obligatoires sur les salaires = 0%
        – Taxes % au nombre d’enfants pour limiter le CO2 Français dont je me tappe la bidoche et l’immigration opportuniste

    • bon début.

  9. L’aspect le plus critiquable selon moi est l’énorme effet de seuil: à 1 euro près de revenu fiscal de référence, on paiera 0 ou 100% de la taxe foncière… Je pense qu’il y a une probabilité non négligeable pour que ce soit rétorqué par le CS.
    Et sur le plan politique, il ne faut pas non plus négliger le sentiment (justifie selon moi) que ce sont les classes moyennes supérieures et aisées, qui gagnent leur vie certes confortablement mais en très grande majorité grâce à leur travail, qui vont in fine payer le PFU et la suppression de l’ISF sur le patrimoine financier, lequel est majoritairement détenu par un tout petit nombre de grandes fortunes qui en tirent l’essentiel de leurs revenus…
    Tout cela sent la paniquée à bord.

  10. Que pouvait on attendre d’autre de Mr Le Maire qui après avoir renié ses « convictions » (mais en a t’il jamais eu?) ne trouve rien de mieux que de vouloir faire un référendum avec cette question : Voulez vous que d’autres paient à votre place?
    La réponse me semble évidente et je m’étonne toujours de voir les médias s’étonner que 77% des Français soient pour l’ISF!
    Il s’agit pourtant de la même question!

  11. Jean Claude says:

    @Michael: Projet de migration
    Le Portugal:
    Pas d IR pendant 10 ans
    Pas d impot de succession apres 6 ans de résident
    Pas d ISF
    Par contre impots locaux et nécessité d avoir une assurance medicale privée locale
    Elle est pas beau la vie au soleil à 1h de vol de Paris loin de l’enfer fiscal

    • Oui .. Toute la question, c’est comment réussir la transition.. Me concernant j’ai 10 ans devant moi puisque mon 3e a 8 ans, et que j’ai mes 3 enfants en garde alternée… LeMaire vient de me décider définitivement d’entamer la procédure qui ira à son terme.
      Chaque euro de moins payé pour ce pays sera la jouissance !

      Ce pays est une poudrière et sans issue….

  12. Charles Renouf says:

    Moi je paye l’ISF, l’impôt sous la fortune… Quant à considérer qu’à partir de 43000€ de revenu fiscal de référence pour un couple sans enfant nous sommes aisés il n’y a qu’un pas voire même deux. Tant pis pour moi, tant pis pour eux je continuerai à payer la taxe d’habitation. J’avais envisagé de faire mes combles mais après calcul ma taxe d’habitation va être majorée de 45%. Donc un manque à gagner pour l’état, en TVA, voire pas d’embauche de salarié pour l’entreprise et à un degré moindre un PIB en baisse. Une réflexion s’impose sur l’opportunité de quitter ce pays.

    • D’ici quelques années, il restera dans ce pays les fonctionnaires, les cassos, les migrants, et la gauche bobo (encore que!).. Je serai ailleurs ce jour là ! Mais il faut que je trouve le moyen d’investir ailleurs qu’en France ou bien cerner l’investissement une fois que cette équation sera mise en oeuvre…

  13. Macron n’a pas les moyens de se passer du soutien des 20% les plus riches dont je fais à priori parti, bien que je ne paye pas d’ISF et que je réfléchisse à 2 fois avant de changer 1 chaudière.

    Maintenant à lui de voir s’il veut voir une partie des 20% rejoindre les rangs de Gilets Jaunes ou non.

    Pour ma part je suis habitué à payer pour tous les autres, mais il faut avoir un peu de flegme, la vie est courte et j’ai la chance de pouvoir profiter sans trop me restreindre. Peut être que je n’ai pas des goûts de luxe.

    J’ai récemment décidé d’arrêter une activité de marketing lucrative qui me rapportait plus de 100K€ de CA par an. C’était une réelle fierté de générer un tel CA seul et sans aucune aide. Et ça me prenait que 2 heures de travail par jour en plus de mon activité salariée. Mais voilà entres les charges RSI, les impôts sur le revenu et la partie administrative j’ai fait le bilan :
    – Sur les 2 heures par jour la moitié était consacrée à de l’administratif. Plus ça marche moins j’ai le temps de créer.
    – Sur les 100 K€ la moitié, voir plus, part en impôt.
    – Les frais bancaires sont colossaux même si je les passais en charge

    Bref prise de conscience incroyable, j’ai décidé de redonner ces 2 heures à mes enfants et de me passer de ces 50K€ de bénéfices. L’état perd beaucoup aussi … d’autant que c’est de l’argent qui venait de sociétés étrangères.

    Voilà mais j’ai le smile comme on dit car mécaniquement je vais retoucher de la CAF, la cantine de mes enfants va baisser, mes impôts vont baisser, je n’ai plus de comptable à payer. Je me surprend même à me complaire à adhérer au système qui est le notre celui ou on préfère redistribuer que celui on on aide à créer de la valeur.

    Et en plus, cerise sur le gâteau, si je me débrouille bien, je n’aurai pas de taxe d’habitation à payer 😉 quoi que j’ai encore un peu de marge … faudrait que ma femme démissionne.

    • Typique

    • Philippe says:

      Vous êtes comme Free, vous avez tout compris. J’avais demandé à l’Etat de nationaliser ma société depuis les années 90. Zont pas voulu. Dommage alors j’avais le choix entre investir, acheter des concurrents et ne plus dormir vs réduire et vendre pour augmenter la merveilleuse attractivité de la France. J’ai choisi la deuxième voie.
      Maintenant, l’option est comment ne rien gagner et vivre dans ce beau pays. Je vais rejoindre les sommets et vivre de mes vaches.

      • La semaine passée, j’ai pris ma semaine de vacances… Je me suis dit que de toute façon, pour en laisser 40 % de charges puis 41 % d’IR ça ne valait pas le coup.. Au lieu d’ouvrir mon cabinet à 25 euros la Cs, j’ai fermé, et les gens ont sûrement dû aller aux urgences à 200 euros la CS, montant estimé par la cour des comptes pour chaque passage aux urgences.
        Je me posais la question de savoir si j’allais prendre mes vacances en février même sans partir, je ne me pose plus la question. Bosser comme un abruti ne sert qu’à engraisser les autres.

    • Michel C says:

      Redonner 2h à vos enfants, quel beau projet. Ou alors prendre le temps d’écouter d’autres
      sons de cloche.
      https://youtu.be/DROqR_7EKvs

  14. julien bonnetouche says:

    Dès le début, je n’ai jamais cru une seconde que je ne payerai plus de taxe d’habitation.
    Parce que l’histoire : demain on rase gratis ….
    Plus on se rapproche de demain, moins ce sera gratuit !!
    Alors je ne suis pas surpris.

    Par contre, je me demande si dans leur grand débat ils vont aborder le thème « comment diminuer les dépenses publiques » seul sujet vraiment important.

    • Moi non plus je n’y ai jamais cru. Mais après la concentration de l’IR sur les couches supérieures qu’ils ont opéré, la concentration de la taxe d’habitation, c’est la goutte d’eau. Car ne soyons pas dupes, la hausse pour ceux qui vont la payer sera à deux chiffres !

  15. et le retour d’un ISF remanié , ca calmerait un peu et ca raporterait …..
    Je ne crois pas un instant a la reduction des depenses publiques , ce serait la diminution de certaines prestations sociales ou plus de rigueur sur la gestion de la secu et autres cad reduction
    importante nombre de fonctionnaires . On est sur la bonne direction mais en sens opposé !

    • Oui et surtout le retour de l’ISF serait le signal de l’absence définitive de possibilité de réformer ce pays.

      D’ailleurs, le mal est déjà fait.
      Pour ceux qui comme moi sont classés riches mais pas au niveau de l’ISF, le pays est à fuir.
      Ceux qui ont payé l’ISF ont fuit, quelques uns sont revenus mais vont repartir pour ne plus jamais revenir

      A la fin, la France sera fonctionnaire, cas sociaux, migrants. ENJOY !

    • Ca rapporterait tout de suite, mais sur 36 ans nous avons perdu énormément d’emplois, d’argent et donc de recettes fiscales avec cet impôt.
      Il n’y a personne en France qui connait la notion de « diminishing return »?
      En gros cela signifie que plus + plus = moins. Un exemple très connu : l’inflation. Plus d’inflation = plus de croissance, mais encore plus d’inflation = dépression. Voir Vénézuela avec une inflation à 1 million de %.

  16. Bonjour

    Moi non plus comme julien je n’y ai jamais cru, mais là c’est le pompon. « Vous aller voir ce que vous allez voir on va remettre le pays sur pied;. Combien aurait-on de ménagés surendettés’ils n’avaient pas prévu comment financer un achat futur. Ils ne savent plus ou donner de la tête : ils sont là comme des animaux traqués qui cherchent une issue !!

    Et puis l’AUTRE  » Le MAIRE lui qui ne dit rien ou n’importe quoi »

    à propos de la CSG!! 6% contre 7.5% disait-il en 2017

    Non je plaisante, il dit selon les circonstances :

    voilà un extrait de son programme en 2017

    Extrait du programme du SOLDAT Le MAIRE : Baisse de la CSG et…du nombre de députés

    « Deux années de réflexion au gré de ses rencontres sur le terrain, pour aboutir à un projet présidentiel présenté en 240 fiches de propositions. Bruno Le Maire le jure : «Aucun autre candidat n’a été aussi loin que moi. Je propose à chaque fois le coût, le financement et le calendrier». Sans surprise, sa proposition de réduire le nombre de députés de 577 à 400 figure en bonne place, comme l’obligation de démissionner de la haute fonction publique pour un élu national. Petite nouveauté, «toute candidature à un mandat électif devra exiger la publication du casier judiciaire», propose-t-il. Alain Juppé, condamné en 2004 dans l’affaire des emplois fictifs de la Ville de Paris appréciera. Sur la sécurité, Le Maire rétablira la double-peine s’il est élu à l’Élysée. Puis sur la fiscalité, suppression de l’ISF et surtout une baisse de la CSG à 6 % (contre 7,5 % en ce moment) dès janvier 2018, «ce qui concernera tous les Français». Pour financer son projet, le candidat s’engage à réaliser 80 milliards d’euros d’économie sur l’ensemble du quinquennat, en prévoyant notamment la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires.

    MAINTENANT QU’IL EST BIEN AU CHAUD

    « ça mange à tout les rateliers »
    ———————-

    EXTRAIT : « BRUNO LE MAIRE se rallie à François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet à Alain Juppé
    Cet article vous est offert.
    Fermer
    Sébastien Maillard , le 20/11/2016 à 22h30

    ————————

    ET l’autre là, Le DARMANIN lorsqu’il étrillait MACRON en 2017

    EXTRAIT « Il y a encore quelques mois, le nouveau ministre considérait qu’Emmanuel Macron serait le « poison définitif » de la Ve République.
    Encore une preuve de la cruauté des archives en politique: avant d’être nommé ministre de l’Action et des Comptes publics dans le premier gouvernement d’Édouard Philippe, Gérarld Darmanin n’avait pas de mots assez durs à l’endroit d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, entre autres sur Twitter.

    Longue nuit pour ce producteur local
    Publicité par Magasins U

    Avant de supprimer ses messages, le maire de Tourcoing avait vivement réagi lorsque le président de la République, alors encore candidat, avait affirmé que la colonisation était « un crime contre l’humanité ».

    « Honte à Emmanuel Macron qui insulte la France à l’étranger », avait-il écrit, qualifiants ces propos de « crachats inacceptables d’Emmanuel Macron sur la tombe des Français tirailleurs, supplétifs, harkis morts pour une France qu’ils aimaient ».

    Tribune assassine
    Une tribune au vitriole contre Emmanuel Macron, signée fin janvier 2017 dans L’Opinion est, elle, toujours consultable. On ne saurait se priver d’en citer de larges extraits. Le nouveau ministre d’Emmanuel Macron, exclu des Républicains avec ses coreligionnaires Édouard Philippe et Bruno Le Maire, écrit ainsi:

    « Comme le caméléon, Emmanuel Macron change, se transforme sous nos yeux. De gauche, il l’est évidemment, par son histoire, ses actes, son créateur. Mais, ce qu’il est, surtout, c’est populiste. Et puis enfin, il y a le populisme light, nouveau, à visage humain, comme aurait dit l’autre : le bobopulisme de Monsieur Macron. (…) Un populisme chic, avec un beau sourire, de beaux costumes, une belle histoire. Il dit, comme dans le roman de George Orwell, le contraire de ce qu’il est (‘je suis contre le système’) alors qu’il est bien sûr le pur produit du système. On ne fait pas mieux : beaux quartiers, belles études, belle fortune, belles relations. (…)

    Le bobopulisme c’est la version light, la version Canada Dry de tout ce que l’on connaissait déjà. Il s’intéresse aux citoyens de la mondialisation heureuse. Il est le candidat de ceux qui réussissent et de ceux qui vont réussir. Mais derrière ce populisme, se cache le drame de la France : celui de ne pas dire la vérité aux Français, de ne pas faire de réformes, de ne pas préciser ses intentions. C’est la fin de la Ve République telle qu’on la connaît : Emmanuel Macron n’aura pas de majorité, ou alors de circonstances, et cela durera ce que dure les amours de vacances. Loin d’être le remède d’un pays malade, il sera au contraire son poison définitif. Son élection, ce qu’au diable ne plaise, précipiterait la France dans l’instabilité institutionnelle et conduira à l’éclatement de notre vie politique. »

    L’ancien sarkozyste, aussi courtisé par le camp Juppé pendant la primaire de la droite, semble avoir adouci son jugement à la faveur de sa nomination au gouvernement.

    Une bande de comédiens.
    Enfin bon , je suis un peu fâché mais ce n’est pas ma première préoccupation. Je vais prépare mes vacances.

  17. bonjour

    à Michael

    Comme salaire ou retraite c’est bien mais c’est loin d’être volé lorsqu’on a bien travaillé. Moi j’ai un peu moins que vous et autour de moi ( en fait tous dans la rue ont revenus très supérieurs), j’ai des gens qui sont dans la même tranche que vous. Je ne les envie pas c’est le fruit de leur travail. Dans mon entourage, j’ai aussi des gens qui ont un peu moins que moi et je sens bien une certaine jalousie.
    Qu’est ce que c’est que cette histoire c’est incroyable!!
    Vendredi dernier j’étais chez ma coiffeuse:

    En plaisantant je lui disais:

     » monsieur macron vous a fait un petit cadeau »

    Réponse: « je ne sais pas , je ne m’intéresse pas à la politique »

    « AH bon 100 € c’est pas beaucoup, mais c’est mieux que rien!

    Réponse  » oui mais si c’est pour payer des impôts »

    « Ben » oui mais si on paie des impôts c’est qu’on gagne davantage »

    Réponse « oui mais si c’est pour les redonner »

    Oui , mais on ne redonne pas tout il nous en reste »

    Réponse « oui mais quand même on a plus d’allocation logement »

    Ah ! bon vous êtes sûr de ça »

    Réponse  » ben oui j’ai entendu dire »

    Mais qui dit ça ?

    Réponse  » je me souviens plus mais ça c’est vrai »

    Moi j’en suis pas sûr et puis si vous ouvriez un salon, vous pourriez gagner beaucoup plus et puis vous seriez « votre patronne » peut-être plus de liberté!

    Réponse « ah oui tout ça c’est des soucis »

    Et puis je me suis arrêté là et on a parlé de cheveux gras , de produits pour les cheveux blancs etc..

    En fait, j’aime bien ma coiffeuse surtout qu’elle est gentille et en plus jeune et très jolie.

    Bon bref je vais retourner la voir dans un mois.

    Bref pour conclure avec ces raisonnements on ne va pas aller loin, on est pas sorti de l’auberge??

    Je vous assure que je ne plaisante pas c’était bien ce dialogue mais je vous l’ai raconté en raccourci . Je suis bavard et on en a dit beaucoup plus mais toujours sur le même ton avec un tout petit peu d’humour gentil.

    Par contre là c’est moins gentil, Monsieur François vous êtes un peu à coté, un peu à l’ouest. Nous voulons bien partager mais si nous n’avons plus de laine sur le dos tout le monde prendra froid puisqu’il n’y aura plus rien à partager.
    Et puis ça nous sauvera peut-être puisqu’il faudra que tout le monde se remue. De toute manière , on aura pas le choix, on ne pourra plus aller chez le médecin parce qu’il n’y en aura plus. Alors les maires de petites communes mettront une annonce sur le bon coin…

    je m’égare sinon je suis parti pour la nuit ( à écrire);
    Vive le travail et le salaire qui suit.

    Bonne soirée à tous.

  18. J’aime

    On peut lire dans un message:
    « On est sur la bonne direction mais en sens opposé !

  19. Rebonsoir

    J’ai lu au début des commentaires  » macron n’avait pas promis la suppression totale de la taxe d’habitation. C’est vrai !

    Sauf que après lorsqu’il a instauré un surplus de CSG, il a dit que tous auraient eu un gain du pouvoir d’achat avec la suppression pour tous de la CSG.
    Ce qu’on nous répète d’ailleurs sans cesse à la telé.
    ————————————-
    Et puis quand même il n’est pas tout à fait JUPITER comme on le pensait, c’est le conseil constitutionnel qui l’a rappelé à l’ordre.

  20. Je pense qu’il y a 1 zéro de trop 27000 par an et non 270000

    • Oui autant pour moi : c est 27000€ / an soit 2250 € / an
      Sincèrement dire qu’on est riche à ce niveau de revenu , c est assez effrayant !!
      et digne de la notion de richesse telle qu’on la concevait dans les anciens pays communiste type URSS , Cuba.

      C’est vraiment inquiétant , la France serait elle entrain d’évoluer en arrière et de récréer un pays communiste comme il n’en existe quasiment plus !!!!

  21. Ces crétins ne savent plus quoi inventer !

    Source Les ECHOS.FR
    « une des pistes pour sortir de l’impasse pourrait être une solution médiane dans laquelle la taxe d’habitation disparaîtrait effectivement, mais serait en partie compensée, pour des raisons d’équité, par un complément d’impôt sur le revenu pour les plus aisés. « Ce serait une façon de maintenir une charge fiscale équitable pour les plus hauts revenus dont l’exonération complète n’était pas demandée », plaide Alain Richard, sénateur LREM spécialiste des finances locales.

  22. Ben oui , ils sont trop intelligents , c’est eux qui le disent !
    En faisant comme ca , il pourraient recréer la taxe d’habitat sous un autre nom dans 3 ou 4 ans !
    En fait quand on n’en a pas , on tergiverse ! on fait des choses compliqués .
    Il suffit de mettre 1 ou 2 points de TVA a condition de savoir faire la marche arriere lorsque meilleure fortune

  23. régle 1 : ne jamais croire les gouvernements, jamais

    règle 2 : aller en sens inverse d’où ils « flèchent » (patrimoine, morale, etc)

    règle 3 : internationaliser son patrimoine

    règle 4 : plus ou moins loin, partir, vraiment.

    règle 5 : en toutes circonstances garder le moral contre leur morale

    Vous voici ainsi parés pour la belle aventure du français talentueux exportant son savoir-faire en terres accueillantes, ou l’histoire de la French Touch prospérant hors son pays qui la tue.

  24. julien bonnetouche says:

    Franchement sven, je n’aurais pas dit mieux.

    J’applique ces règles depuis bientôt 50 ans, et je m’en porte très bien.

    Mais nous voyons au travers de cela que le destin de notre pays est la décadence.

    Les revendications des gilets jaunes montrent bien l’inculture totale en matière économique et sans doute aussi l’absence de culture tout court de la majorité écrasante des français.

    Désolé de le dire, mais nos concitoyens sont globalement des ignares incapables de s’adapter.

    Bref il n’y a rien à en tirer, et donc, nous qui étions le centre du monde il y a encore 100 ou 150 ans, nous allons redevenir un pays pauvre en comparaison aux autres.

  25. Oui mais internationaliser le patrimoine, j’en rêve… Mais c’est loin d’être simple à organiser…

  26. Bonjour

    « Bref il n’y a rien à en tirer »

    « Désolé de le dire, mais nos concitoyens sont globalement des ignares incapables de s’adapter. »

    Oui mais ça il ne faut surtout pas le dire.

    Mais pour qui vous prenez vous vous dira-t-on . Mais pourtant c’est ce que je pense moi aussi . Mais je me dis aussi pour qui te prends-tu ?  »  » tout ça parce que on devrait « pouvoir » avoir à tellement apprendre des autres « . Toutefois je vis bien en laissant couler et plutôt que de trop m’y attarder je pense aux vacances « il n’y a plus de temps à perdre »
    Encore une chose . Les vieux j’en fais partie de ces vieux »
    !!! qui savent tout sans avoir jamais écouter personne!
    La jalousie mine la réflexion. Cependant vieux ou jeune sachons que plus on apprend plus on s’aperçoit qu’on ne sait rien. Mais est ce que beaucoup de gens se posent cette question? C’est simplement ça, pourtant potentiellement chacun a ses possibilités dans un domaine ou dans un autre mais il ne les exploite pas.
    Bonne journée

  27. julien bonnetouche says:

    Bonsoir alain,

    Jusques là, déjà tout petit à l’école, et ensuite toute ma vie durant je n’ai jamais eu l’impression d’être une lumière.

    Mais quand je vois les énormités qui sont débitées à longueur d’antenne TV par les nouveaux sachant et peut être demain décideurs que sont les gilets jaunes et les 60% de français qui les soutiennent encore, je me dis que je ne me suis jamais trouvé dans l’environnement adéquat pour prendre la mesure de ce qu’est la vraie France.

    Finalement lorsque De Gaulle disait que les français étaient des veaux, il avait peut être des raisons et le recul suffisant pour le dire, lui !!

    • Christian says:

      Les dernières déclarations de Lemaire m’ont aspergé de jaune.

      Il est probable qu’avec le revenu limite précisé, le maintient de la TH va toucher un grand nombre de cadres moyens en retraite, pourtant déjà maltraités.

      Rappelons nous des sorties de Macron qui, je revois les images, systématiquement, martèle aux retraités qui se plaignent sans les laisser finir de s’exprimer, attitude méprisante, que cela serait compensé par la suppression de la taxe d’habitation !!!

      Mon point de vue est que les marcheurs se sont surtout préoccupés de trouver des idées marketing, objectif prioritaire : se faire élire.
      Effectivement, supprimer la taxe d’habitation souvent importante et qui a quelques caractères d’injustice, ne serait-ce que par sa disparité, apportait une couleur de justice fiscale et ne pouvait que peser considérablement dans la balance pour séduire les électeurs.
      Bingo, il fallait la mettre dans la balance, fi des conséquences, on verrait plus tard… Les ministres se débrouilleront. Les communes aussi.

      Mais du point de vue des de la justice fiscale, c’est tout le contraire.

      Chez les retraités, ce sont pour l’essentiel les mêmes qui n’échappent pas à l’augmentation de la CSG et qui vont payer une taxe d’habitation à 100% (et qui feront partie aussi du racket de la réversion, les phrases qui se veulent rassurantes sur le sujet sont au contraire inquiétantes aprés une analyse sérieuse).

      Le fait est là ; en plus, l’absence de progressivité, les effets de seuil font que certains qui ont moins cotisé (ou moins travaillé), vont se retrouver avec davantage de pouvoir d’achat.

      A l’évidence, cela n’a interpellé aucune de nos élites marcheuses : on s’en fout.

      La progressivité n’est pas appliquée non plus à l’IR et aux avantages sociaux.
      D’une part cela rendrait l’impôt plus juste et mieux compris et…
      D’autre part cela eviterait les effets pervers que l’on rencontre constament autour de nous. En effet, combien de foyers fiscaux ont pour souci de ne travailler que juste ce qu’il faut pour pouvoir profiter ou garder des avantages…Aberrant!

      Pour la TVA, un effort est à faire aussi, pourquoi pas, à recette égale, appliquer des taux différents, adaptés. Dans l’esprit, réduire pour les produits de première nécessité et augmenter pour les produits de grand luxe. Cela devrait être possible sans être dissuasif pour les grandes fortunes.

      Incompréhensible cette indigence intellectuelle compte tenu pourtant de la puissance et la vitesse des équipements informatiques dont on dispose pour traiter les algorithmes et les calculs.

      Quelqu’un a-t-il une explication qui m’échappe? Est-ce la encore des inégalités maintenues pour justifier de meilleures recettes, ou on ne sait quoi?
      Merci d’avance, on parle du nombre de tranches que l’on peut augmenter mais je trouve que l’on évoque trop peu une progressivité continue.

      Macron, nous a parlé de haines. D’autres vont suivre qui ne seront pas accompagnées de violences mais d’acharnement à refuser ses méthodes et le faire disparaître du champ électoral.

  28. keith kennedy says:

    je pense comme Julien que SVEN a raison. mais cela nécessite de l’anticipation. c’est un projet qui se mûri et il faut au moins 2 ans.
    dans mon cas, je n’avais que des AV luxembourgoeoise avec des ETF et des fonds de chez H2O.
    je suis allé 5 fois au Portugal en 2017. parti en 2018.
    malheureusement je pense que nous avons une classe politique qui ne comprend rien. on parle de budget et nos chers députés signent chaque année entre 70 et 100 Md€ de déficit. ils s’en foutent, ils créeront bien de nouvelles taxes ou augmenteront d’autres. donc rien à attendre de ces personnes.
    avec l’episode Jouanno cela devient vraiment un amateurisme dramatique
    nous avons une caste technocar

  29. Le Portugal ne doit être qu’une étape,agréable certes mais insuffisante

    La pince fiscale se resserera et sera… encore plus douloureuse là-bas si vous vous y endormez.

    Voyez plus loin, plus grand, plus beau, plus libre, bref, pleinement Français avant que ces imbéciles ne détruisent tout avec leur bêtise affligeante.

    Qu’on plafonne leurs cumuls et les rendent à 50% responsables sur leurs deniers et ils feront bien plus attention aux dépenses… on peut rêver…. comme un singe en hiver..

    • très bonne réflexion de Sven, car il faut savoir que si ceux qui arrivent n’on pas de taxation pendant 10 ans sur l’IR (mais en auront d’autres si d’autres revenus) au Portugal, ceux du pays payent jusqu’à 50 % voire un peu plus si de très gros revenus.
      Cette disparité de traitement n’augure rien de bon dans la durée….

  30. Bonjour

    à Christian

    Jusque là c’est exactement ce que je pense : les effets de seuil. La moitié des français qui ne paient pas d’impôts tout ça du fait que de nombreuses aides ne sont pas prises en compte pour le calcul de l’impôt.

    J’écoutais un maire d’une petite commune :

    « Les uns ne paieront pas de cantine, iront à la piscine, de même ils auront accès tous les aux équipements sportifs etc..etc tout ça gratuit.

    Auront des bourses, des primes de rentrée scolaire (ce que je trouve assez normal d’ailleurs) etc. ……..etc.. )

    Les autres paieront le surplus de CSG, la taxe d’habitation etc..——-

    ——– c’est le meilleur moyen d’installer la pagaille au niveau local*, la déchirure de la société.

    * c’est la que la proximité des élus était la meilleure et on veut tout casser.

    CSG —-D’ailleurs le conseil constitutionnel en a dit ce qu’il en pensait (au nom de l’égalité——- traitement égal pour tous les citoyens).

    Quant’à Madame jouaneau , son salaire ne m’intéresse pas et pourtant j’ai beaucoup moins.

    Si on ne veut que des smicards ( ou des gens qui dorment) en France, c’est comme ça qu’il faut faire : regarder dans l’assiette du voisin et niveler par le bas au lieu d’inciter à avancer vers le haut.

    On va payer et défiscaliser les heures supplémentaires !

    Mais ils ne pensent à rien la haut ( il y a un problème de cortex).

    Mais ces personnes là qui sont par exemple 1800 – 1900 € vont finir par dépasser les 2000 € !!

    Evidemment ils vont être amenés à payer le surplus de CSG et la taxe d’habitation.

    En fait bénéfice négatif !! Autant rester au chaud et profiter de ses enfants. Faire sa petite journée de 7 heures et rentrer chez soi.

    A la radio parfois j’entends deux ou trois versions dans la même journée : des affirmations puis des démentis. Ils sont en train de s’empêtrer ( je le disais l’autre jouranimal traqué qui cherche une issue…

    En fait il faut attendre et voilà la devise :

    « Ne jamais exécuter un ordre avant d’avoir reçu le contre ordre, de cette manière vous éviterez le désordre ».

    ———————–

    En fait le citoyen lambda qui attend pour prendre une décision ferme pour faire un investissement pourra attendre longtemps s’il veut faire un investissement opportun en fonction des décisions gouvernementales.

    Ça change tout le temps et j’en connais qui attendent et font du sur place : de cette manière on marche à « reculon ».

    Bien sûr j’écoute, je lis et je me décide, par exemple on disait qu’il ne fallait pas investir en immobilier etc..etc..après on en est venu à dire le contraire ! Normal, on analyse on débat (par exemple sur ce blog où il n’y a pas une vérités mais des vérités !! mais évidemment rien n’est figé.
    Personnellement en immobilier : plus value négative dans les temps à venir ou pas plus value value : j’ai investi et je profite de mon loyer. ( bien sûr je vois bien ce qui se trame– la TF .

    Voilà un peu ma démarche elle n’est sûrement pas parfaite mais elle me convient —–

    En bourse je n’ai jamais rien perdu, mais occupé impérativement à autre chose j’ai perdu en manque à gagner ( j’avais acheté un lot d’ actions à 130 FRANCS , puis à 280 Francs ; j’en ai vendu à 700 Francs ; elles sont montées à 1450 Francs ( à ce moment j’étais très très occupé et je n’ai pas réagi)—- Dans toute cette opération je n’ai rien perdu mais rien gagné.

    Pour un PEA (c’est moins heureux) qui existe toujours ( là j’ai perdu 1/3) mais l’investissement était minime :c’était pour prendre date. Je ne m’en occupe même plus, c’est presque de l’argent de poche.

    Bref revenons à ce qui me convient.

    1) j’ai fait acheter un studio à mon fils (près d’une bouche de métro : 15 M² loué 400 € /mois. ( + pas de turn over)
    Il y a quelques années on lui a donné l’apport personnel et il a complété par un emprunt.

    Aujourd’hui, il a besoin d’argent pour vivre ( c’est normal , c’est à cet âge là qu’on en a plus besoin.

    Il a emprunté à un taux (aux environs de 1.5 à 2 % assurance comprise ( d’ailleurs un peu chère pour cette dernière)—– c’est ça qui fait évidemment grimper le taux.

    A ce jour :

    2 ) Livret A– 0.75 % , PEL 1% je crois. Ce n’est pas très compliqué ——– on lui a
    donné de quoi rembourser l’emprunt.

    Malgré qu’il soit plus diplômé que moi il arrive au seuil des 2000 €– pas de surplus de CSG ,Pas de taxe d’habitation—–

    3) Il y a quelques années, nous avons fait une donation à nos enfants ( nue propriété + usufruit———- pour une partie de notre immobilier.)

    4) Pour ce qui nous concerne : de même Il y a quelques années, quand j’ai vu le cafouillage autour de l’assurance vie( Bacquet et compagnie) nous avons fait une clause de préciput.

    5) Fin 2015, quand ’ai commencé à sentir le grillé nous avons ouvert 2 PEL (ce n’est pas la bourse avec ses rendements ?? mais tout de même 2.25 % net ( avec 1.7% d’inflation ?)

    Premiers résultats assurance vie qui tombent : GMF 2.1% avant prélèvements sociaux ( et en plus c’est une mutuelle qui ne privilégie pas les derniers contrats au détriments des anciens.
    Elle est une de celles qui a les meilleures réserves et elle « prétend » qu’elle aurait pu servir du 8% en les utilisant.

    Bref , moi je n’ai que 2.1% avant prélèvement sociaux. ( j’ai des fonds dans cette mutuelle)

    On est en train de nous dévaliser !!!

    En fait je ne veux plus rien économiser

    6) Sur le livret A, nous avons quelques milliers d’euros et puis à un certain seuil— direction PEL à 2.25 net

    7) et les vacances dans tout ça ( comment « « « qu’on va faire » » » » » (allons nous faire) me dit ma femme »

    Réponse——————-< et bien on va emprunter ! Comment répond ma femme !!!

    Pas de souci———–Là je ne sais pas quel système ils utilisent  et CSG + taxe d’habitation  c’est ça le pouvoir d’achat qui augmente——- mais c’est pas tout : retraite avec revalorisation de 0.3% (inflation 1.7%).

    Et puis les gilets jaunes je les soutenais pour une cause juste, mais maintenant ils commencent à se battre entr’eux, ça va dans tous les sens et chacun essaie de tirer son petit bout de gras !!!!!

    De surcroît, à CSG + taxe d’habitation il va bien falloir payer les dégâts ? Pas de mystère : qui va payer ?

    Tout ce monde là me fatigue ; qu’ils fassent ce qu’ils veulent. Heureusement, sans doute fatigué je dors bien.

    J’ai voulu rester concret, mais évidemment que sur ce site beaucoup on réfléchi et ont fait des démarches similaires (je n’ai pas inventé le fil à couper le beurre).

    Excusez moi pour les fautes de grammaire ou d’orthographe ou la structure.

    Bonne journée à tous.

    • Philippe says:

      Je ne sais pas si c’est la structure ou la mise à nu du commentaire mais cela a fermé le débat sur Bruno Le Maire et sa taxe d’habitation pour 20% des ménages.
      Nos enfants paieront. Ils vont travailler pour cela. C’est inscrit en bleu blanc rouge béton dans la conscience collective française. Et cela permettra de nourrir notre beau modèle social que toute la planète nous envie.
      Je me demande quand nous apprendrons un beau matin que la sortie du territoire est autorisée aux moins de 13 ans et plus de 90 ans.

  31. Quelle cacophonie ! jamais vu un gouvernement aussi nul , c’est pire que Hollande . Chacun parle , dit le contraire , est nommé puis démissionne . On sait pas ou on va , mais on y va .
    On a un president qui pour calmer le jeu dit  » on va lancer un debat national  » , puis lorsque les ministres commencent a y réfléchir , comprennent que c’est une  » c… » énorme , le danger de tous les dangers . Comment refouler ce qui va sortir et que l’on ne veut pas parce que c’est mauvais pour le pays ?? trop tard ! c est le RIC mais ca ne dit pas son nom ! il est trop fort Meluch avec son bonnet phrygien ! Je conseille d’investir dans la boite qui fabrique le Lexomil !
    l’action va monter !

  32. dernière nouvelle « retirez votre argent des banques »

    c’est pas sérieux mais il n’y a rien à craindre; c’est un rêve délirant !!!

    LES GILETS JAUNES APPELLENT À RETIRER L’ARGENT DES BANQUES : EST-CE DANGEREUX ?
    BANQUE + SUIVRE
    GREGORY RAYMOND PUBLIÉ LE 08/01/2019 À 16H35 MIS À JOUR LE 09/01/2019 À 13H44

    Les Gilets jaunes appellent à retirer l’argent des banques : est-ce dangereux ?
    Maxime Nicolle, alias “Fly Rider” du mouvement des Gilets jaunes, incite à retirer l’épargne des banques pour faire plier le gouvernement. Ce phénomène économique bien connu s’appelle un “bank run” ou une “panique bancaire”. Il est très dangereux mais reste improbable.
    “On va retourner aux urnes mais en passant par le distributeur”, annonce sur Facebook le 7 janvier Maxime Nicolle, alias “Fly Rider”, l’une des figures les plus médiatiques des Gilets jaunes. Cet appel n’a rien d’anodin et commence à faire tache d’huile sur les réseaux sociaux. L’opération est intitulée le “référendum des percepteurs” et consiste à se rendre simultanément aux distributeurs de billets pour retirer le maximum selon son patrimoine. “Beaucoup de gens vont retirer leur argent des banques. Beaucoup, beaucoup, beaucoup”, prévient-il. L’objectif est clair : déclencher une panique bancaire et contraindre le gouvernement à céder à leurs revendications.

    L’initiative a en réalité été lancée la veille par un autre internaute se revendiquant des Gilets jaunes. Toujours sur Facebook, un certain Tahz San déclare : “Pour l’Acte 9, nous allons faire peur à cet État en toute légalité et sans la moindre violence. (…) Nous savons tous que les pouvoirs du pays ne sont pas entre les mains du gouvernement mais dans celles des banques. Si les banques faiblissent, l’État faiblit aussitôt. (…) Samedi nous allons tous voter en retirant notre argent pour lui imposer le RIC (Référendum d’initiative citoyenne) en urgence”. L’opération est prévue samedi 12 janvier à 8 heures. Elle est amenée à être reproduite le mois suivant en cas d’échec.

    Les conséquences sont potentiellement très importantes : aucun établissement ne détient les liquidités correspondant aux dépôts de ses clients. Une banque incapable de faire face aux demandes de retraits (qui augmenteraient à mesure que les distributeurs s’assèchent) s’expose à l’impossibilité de payer ses frais de fonctionnement. Le schéma est ensuite classique : si une banque s’écroule, c’est l’ensemble du secteur qui vacille.

    Plusieurs références dans l’histoire économique
    Ce phénomène de “bank run” s’est produit plusieurs fois dans l’histoire, mais jamais volontairement. Il est souvent la conséquence d’une peur irrationnelle d’épargnants se ruant au guichet pour récupérer leur argent par crainte que leur banque devienne insolvable. On se souvient de septembre 2007, en pleine crise des subprimes, de la panique qui s’était emparée des clients de la banque britannique Northern Rock, après des rumeurs sur son manque de solvabilité.

    D’autres exemples jalonnent l’histoire jusqu’en 1797, lorsque les Anglais avaient tenté de retirer leurs économies après des rumeurs annonçant une invasion prochaine des troupes françaises.

    Le caractère volontaire du projet des Gilets jaunes n’est pas sans rappeler l’appel porté le 7 décembre 2010 par l’ancien footballeur Éric Cantona. Au cours d’une interview à Presse Océan, publiée deux mois plus tôt, une partie de ses propos avait suscité une grande mobilisation anti-système : “La révolution, aujourd’hui, se fait dans les banques : tu vas à la banque de ton village et tu retires ton argent. Et s’il y avait 20 millions de gens qui retirent leur argent, le système s’écroule. Pas d’armes, pas de sang, rien du tout, à la Spaggiari (ndlr : connu comme l’auteur du casse de la Société générale en 1976) ».

    “L’appel du 7 décembre” n’a finalement pas eu l’effet escompté et aucune banque n’a tremblé ce jour-là. Néanmoins, aucun chiffre n’a été communiqué officiellement pour mesurer l’ampleur des retraits.

    342 millions d’euros retirés chaque jour en France
    “Déclencher un bank run nécessite d’énormes files d’attentes aux guichets, très honnêtement je pense que la force de frappe des Gilets jaunes est trop faible pour déstabiliser le secteur même à la marge”, juge Christopher Dembik, responsable de la recherche macroéconomique chez Saxo Bank. Selon le Groupement d’intérêt économique des cartes bancaires, une organisation privée réunissant la plupart des établissements financiers français, le montant moyen retiré chaque jour en France est de 342 millions d’euros (chiffres 2017). Pour atteindre un tel montant, cela représente 3.420 euros à retirer pour 100.000 personnes, 1.710 euros pour 200.000 personnes, ou 684 euros pour 500.000 personnes. Pour rappel, 126.000 personnes ont défilé en France en soutien aux Gilets jaunes le 8 décembre, record de la mobilisation pour le ministère de l’Intérieur.

    Il faut souligner que la perspective de retirer des grosses sommes est également conditionnée au type de carte bancaire. Les plafonds dépendent des banques, mais ils tournent la plupart du temps entre 300 et 500 euros par jour. Les titulaires de carte premium peuvent espérer retirer autour de 1.500 euros. Ces contraintes limitent les risques, néanmoins les participants au mouvement peuvent augmenter les tensions plus facilement s’ils s’en prennent aux agences du même réseau bancaire.

    Il est donc très improbable que l’appel des Gilets jaunes entraîne suffisamment de retraits. Toutefois, il ne faut pas sous-estimer la peur engendrée chez les épargnants exposés à la rumeur. On constate ce type de comportement chez certains automobilistes lorsqu’ils anticipent une pénurie de carburant avant que celle-ci aie lieu. Ils sont alors nombreux à se ruer dans les stations-service et génèrent eux-mêmes la pénurie tant redoutée.

    En dernier recours, les autorités financières disposent d’une panoplie d’outils afin d’éviter la panique totale. “Le plus simple est de limiter le montant de retrait par jour et par compte, comme cela a déjà été fait en Grèce par exemple. Éventuellement cela peut s’accompagner d’un contrôle des capitaux. C’est très efficace pour éviter que les banques ne fassent faillite”, souligne Christopher Dembik de Saxo Bank. En cas de faillite avérée, rappelons que les dépôts sont couverts en cas de défaillance d’une banque de l’Union européenne, à hauteur de 100.000 euros maximum par déposant et par établissement.

    Contactées par Capital, la Banque de France et la Fédération bancaire française (FBF) n’ont pas souhaité faire de commentaire.

    • C’est certain que c’est couvert?
      Comment s’appelle le fonds de garantie et combien d’argent y a t-il dans ce fonds?

  33. keith kennedy says:

    je viens de lire que le « thinktank  » Terra Nova recommande d’alourdir la fiscalité sur les successions. Dans son calcul cela pourrait rapporter 1Md€. fake news ou pas?
    Si c’est vrai, la France est un pays de malades mentaux.
    Alors que nous sommes déjà le pays le plus taxé de l’OCDE, des personnes que l’on pourraient juger intelligentes pensent qu’il faut encore continuer dans la spoliation des classes moyenne ou moyenne supérieure.
    comment peut-on penser investir sur le long terme quand la fiscalité change tous les matins?
    comment voulez vous investir dans l’immobilier, Guillaume.
    il n’est plus question que de justice fiscale. On sait comment cela se termine.

    • Terra Nova a certainement oublié que les recettes vont forcément augmenter dans les années à venir vu le nombre de personnes en âge de mourir.

  34. julien bonnetouche says:

    Oui c’est exact, terra nova propose d’alourdir l’impôt sur les successions.

    Cela prouve combien ils sont déconnectés de la réalité politique et de la réalité psychologique des français.

    Mais les gens de chez Macron ne sont pas mieux, d’ailleurs ce sont peut être les mêmes…
    Ils ont tous des idées qu’ils développent dans le microcosme de leur bureau en pensant qu’ils sont plus intelligents que les autres et qu’ils pourront transmettre au pays le fruit de leurs réflexions pour le plus grand bien de tous !!!

    Cela dit, on est en face d’un problème insoluble car la réalité actuelle ne fait que traduire la faiblesse de notre économie et de nos entreprises qui s’est accentuée depuis 20 ans environ.

    Alors :

    D’un côté, pour calmer les soutiens des gilets jaunes ( 50% des français aujourd’hui)il faudrait des augmentations de salaire de 20 à 30 % chose impossible.

    D’un autre côté, des gilets jaunes violents et haineux qui veulent pas discuter et mettre à bas la démocratie, minoritaires certes, mais en nombre suffisant pour faire vaciller le gouvernement.

    On ne pourra pas éternellement les contenir « pacifiquement » avec des gendarmes bienveillants.

    On est en droit de s’interroger sur la fin de crise, lorsque l’on sait que d’un point de vue historique, les jacqueries fiscales se sont en général terminées dans le sang.
    Et ici, en plus nous avons le remise en cause du système républicain..

    Si ça ne se calme pas tout seul, l’État aura donc le moment venu, le devoir de réprimer par la force armée ceux qui mettent en danger la paix civile.

    A moins qu’il préfère dissoudre, autre possibilité.

  35. Bonjour

    Je sais que DARMANIN *en avait parlé et je crois que MACRON lui avais répondu » n’allez pas « emmerder » les retraités——–> bien évidemment puisqu’il état en train de leur coller la CSG. On comprend bien qu’on ne peu pas tout faire en même temps.

    * lui, il est au finances, il est empêtré dans ses comptes et si je ne me trompe c’était pour financer la suppression de la taxe d’habitation; Rien n’avait été prévu le pauvre bougre il fait ce qu’il peut.
    C’est vrai qu’il faut reconnaître que c’est pas facile ?
    Mais aujourd’hui, ça commence à être inquiétant personne ne veut plus obéir!!!
    Comme on va demander aux 80% de français les moins aisés s’il faut faire payer la taxe d’habitation par les 20% les pus riches. Pas besoin de lire dans le « mar » de café, le résultat est clair.
    En fait bruno le maire avait lancé l’idée. Et bien vite ils se sont rendus compte qu’il fallait mieux refiler le bébé au débat populaire.

    Bonne journée

    • keith kennedy says:

      c’est effectivement la cacophonie. maintenant c’est Aurore Berge ( ancienne de l’équipe Juppé comme Amelie de Montchalin) qui annonce que « c’est une bonne idée ».
      c’est vraiment le foutoir. plus personne n’obéit. même les députés s’y mettent.
      « refiler le débat ».
      je crains le pire pour la partie  » justice sociale »

  36. « lui avaiT » qu’on ne PEUT pas

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.