Mince, la taxe d’habitation augmente pour certains d’entre nous contrairement aux propos du gouvernement. Mais une explication s’impose !  Le gouvernement s’est alors empressé de dénoncer sur la place publique les maires qui ont augmenté le taux d’imposition de la taxe d’imposition (cf « Votre taxe d’habitation va t’elle augmenter en 2018 ? La liste des communes qui ont augmenté leur taux d’imposition)

Malheureusement, les maires ne semblent pas être les seuls responsables de cette augmentation de la taxe d’habitation.

D’application pour la première année en 2018, l’indexation automatique de la valeur locative cadastrale en fonction de l’inflation explique aussi une partie de la hausse de la taxe d’habitation (et de la taxe foncière) 2018.

La taxe d’habitation est calculée de manière très simple : Il s’agit d’une valeur locative cadastrale multipliée par un taux d’imposition (dont une partie est fixée par les communes).

Chercher une explication dans la revalorisation du taux d’imposition est donc une solution … mais ce n’est pas la seule. La revalorisation de la base locative cadastrale peut également expliquer une partie de la hausse de la taxe d’habitation ! Et cette revalorisation n’est pas fixée par les maires… mais par en application de l’article 1518 du CGI :

« A compter de 2018, dans l’intervalle de deux actualisations prévues à l’article 1518, les valeurs locatives foncières sont majorées par application d’un coefficient égal à 1 majoré du quotient, lorsque celui-ci est positif, entre, d’une part, la différence de la valeur de l’indice des prix à la consommation harmonisé du mois de novembre de l’année précédente et la valeur du même indice au titre du mois de novembre de l’antépénultième année et, d’autre part, la valeur du même indice au titre du mois de novembre de l’antépénultième année.« 

Les premiers témoignages de lecteurs font état d’une augmentation automatique de 1.20% de la valeur locative cadastrale pour 2018 !

Bref, c’est les valeurs locatives cadastrales augmentent en fonction de l’inflation… et ça, ce n’est pas de la faute des maires !




39 Comments

  1. Il me semble que c’était une mesure de Hollande. Me trompe-je?

    • C’est la seule chose qu’on retiendra de ce nul !

      • Je retiens aussi la taxe PUMA, la concentration de l’IR sur 47% des foyers et son augmentation. Le rapport fiscal des donations allongé à 15 ans. Sans compter son escapade en scooter après avoir déjoué les services de sécurité de l’Elysée! (bon là c’était marrant et touchant quand même).

        • Je comprends, c’était une façon de mettre le doigt, un résumé de tout ce qu’il a fait de nul et la perte de 5 ans pour la France.
          Et dire qu’il aurait des velléités de se représenter et de surcroît se permet de critiquer son successeur!!!!!

  2. il n’y a rien de choquant à cette mise à jour, c’est une mesure de justice. Les immeubles Haussmaniens rénovés profitent d’une TH inférieure à celle des nouveaux HLM dans certaines villes

  3. Mais si les maires sont responsables :
    – si la valeur locative augmente automatiquement, rien n’empêche le maire de baisser le taux d’imposition pour compenser la hausse !

    • Il faut bien payer les conseillers municipaux surnuméraires.

      • On fait ce que l’on veut mais si on annonce une baisse de la TH, on la BAISSE et on prend ses précautions auprès des collectivités pour aller dans le même sens.
        Tenez, je viens juste de voir sur TF1, un homme excédé par ces augmentations qui dit, je cite: « ce sont des méthodes de voyou !  »
        Voilà, bien résumé ! Et après les LRM s’étonne que la cote des Macron Philippe s’écroule !!

        • je ne partage pas votre avis. ça montre au contraire que les communes doivent faire des efforts pour maitriser leurs couts, Macron ne fait que mettre en evidence cette inflation. Certes les situations sont très hétérogènes, il faut accélerer le regroupement des petites communes, couper les dépenses somptuaires ou les effectifs pléthoriques dans les grandes villes, et ne plus faire d’investissements inutiles ou dont le budget est faussé des le départ. Maintenant quand on voit l’augmentation de 25% de la part départementale dans la TF des hautes Alpes pour financer l’hébergement des migrants, j’aimerais bien qu’on demande à Cedric Herrou et ses comparses ce qu’ils en pensent…est ce notre priorité, n’avons nous pas d’autres priorités de solidarité en France?

          • C’est bizarre, vous ne partagez pas mon avis car je partage complètement le votre !!!!
            Mais ce que je disais en début de post, outre ce que vous exprimez, c’est qu’il y en a mare des mensonges et des magouilles.
            Je me répète donc si on dit (les gouvernants) on baisse alors on BAISSE, point barre !

  4. Nathalie Lasserre says:

    Bonjour, Qui peut m’expliquer l’augmentation de la base nette d’imposition de 3330 et 2017 et de 4330 en 2018 (Paris 14eme), ce qui fait une variation en pourcentage de + 29,82%.
    Merci de votre aide, cordialement.

    • La, c’est simple: HIDALGO !!!!!

      • Nathalie Lasserre says:

        Je comprends votre réponse implicite, mais comment peut’on justifier auprès du contribuable, il y doit y avoir des limites basées sur le taux de l’inflation ? Cet appartement n’a subi aucune modification de taille ni de confort (hélas). L’immeuble non plus.

        • Moi j’ai pris 139% d’augmentation de taxe foncière et je vais sûrement avoir pareil pour l’habitaTion car on me dit que je suis passée de 70 à 112m2 c’est Cher les m2 sup

        • La valeur locative était depuis longtemps basée sur une valeur du temps où Paris ne valait pas grand chose. Depuis, les prix et les loyers ont explosé, et la valeur locative et cadastrales les rattrapent, avec un décalage mais aussi fortement.
          Si vous faites le ratio entre vote taxe foncière et la valeur de votre appart ainsi qu’avec sa valeur locative, c’est même peut-être en dessous de ce que ça serait en comparant avec un bien situé ds une ville moyenne.
          Ce rattrapage est clairement super violent, je vous comprend, mais pas complètement dénué de sens.
          Et puis comme le dit Michel (sans détailler, mais il a raison) : la mairie de Paris depuis Delanoe et ensuite avec Hidalgo (encore plus ?) a fait exploser l’endettement.
          Relisez le magazine que la ville de Paris envoie une fois par an depuis plusieurs années. J’ai déménagé il y a 2 ans, mais je me souviens bien des magazines 2015 et 2016. Elle s’y vantait d’avoir fait plein d’investissements sans augmenter la taxe foncière, « comme promis » écrivait-elle.
          Oui, mais, en 15 ans l’endettement de Paris a été multiplié par 5 (je n’exagère pas ; je vous laisse regarder sur internet les chiffres officiels : https://www.bfmtv.com/politique/la-dette-de-paris-continue-de-grimper-la-mairie-se-justifie-1388382.html et http://www.journaldunet.com/business/budget-ville/paris/ville-75056).
          Bref, elle (et Delanoe aussi avant, peût-être moins) a dépensé à fond sans rien payer, juste en s’endettant, et maintenant, il faut payer, comme avec les crédits à la consommation.
          Perso, j’atais outré quand je voyais le mensonge par omission énorme qui consistait à dire « j’ai fait tout ça sans augmenter les impôts comme promis », sans dire que c’était en faisant exploser la dette de la ville, et pressentais fortement le rattrapage à venir.
          Et bien, ce rattrapage, le voilà, et il ne fait que commencer, ca les dépenses n’ont pas baissé, au contraire.
          Et encore, les taux sont au plus bas. Je vous laisse imaginer le coût de la dette si les taux montent car une bonne partie doit être souscrite à taux variable. Votre TF est passée de 3300e à 4300e ? Attendez vous à payer 5000e avant 2020, d’autant plus qu’avec la baisse des recettes sur la taxe d’habitation, il va falloir payer davantage. Et je ne vous parle pas des surcoûts énorme de la fin d’autolib, des surcoûts du velib qui ne fonctionne pas, etc … Bon, on ne peut pas imputer tous les problèmes à la mairie de Paris (c’est tjrs facile de dire qu’on aurait fait mieux), mais les dépenses élevées chaque année, oui. C’est bien la mairie qui les a votées.

          • Pardon, la dette n’a pas été multiplié par 5 en 15 ans, mais par 6 en moins de 15 ans. Bref, un scenario « à la grecque » (quand le gouvernement grec crâmait l’argent par les deux bouts) mais les parisiens ont de l’argent donc ils paieront. ET ils se soubiendront longtemps des mandatures de gauche. Reconnaissons malgré tout les améliorations qui ont été faites, mais qui ne justifient pas ces catastrophes budgétaires répétées.
            Un petit dernier article qui en dit long pour la fin ? http://www.atlantico.fr/decryptage/annees-passent-insatiable-appetit-mme-hidalgo-pour-dette-demeure-3281190.html

            • ET j’avais oublié : maintenant arrive le grand Paris, estimé d’abord à 18 Mds, puis à 36 Mds, et probablement 50 Mds à la fin. L’amélioration des transports en RP est bénéfique je pense, mais à vouloir fait tout très vite, on paie plus cher.
              Pourquoi faire vite ? A cause de l’égo d’Anne Hidalgo qui voulait absolumment les JO. Le Grand Paris devait avancer par étape avec des livraisons en 2023, puis 2027 puis 2032 et encore après, mais finalement il faudrait tout faire pour 2024, ce qui est impossible, même en payant bcp plus cher chaque chantier (ce qu’on a déjà commencé à faire).
              Les faire en 2028 eut été bien mieux pour Paris (ou ne pas les faire diront certains), et pourtant trop tôt également. Oui mais voilà, l’égo des politiques et leur insouciance budgétaire … Les parisiens (et banlieue) paieront !

    • vous étes dans un immeuble construit avant les années 70 ?

  5. Nathalie Lasserre says:

    le taux de l’inflation en France n’est pas de 30% que je sache !

  6. Mais les finances de Paris sont une catastrophe. Y’en a qui vont tomber de haut en 2020 !

  7. Jean Claude says:

    En fait , disons le tout court , nous souffrons d’un deficit de management : y a pas de boss !
    Le president en France peut avec une assemblée acquise mettre les verrous necessaires .
    Mais ca arrange tous ces gens qui vivent sur notre dos de pouvoir dire  » c’est pas ma faute , c’est l’autre !  » . Genial pour les populistes .
    Malheureusement ce manque de « muscle » bien placé s’est aussi mis a faire defaut dans certaines grandes entreprises . Rien ne semble vouloir arréter cette glissade , et je pense qu’un pays limitrophe de l’Italie connaitra bientot , ce n’est qu’une affaire de temps , un sort identique .
    Alors ne faut il pas s’interroger sur l’adaptation de la democratie a notre société pervertie ??? !!

  8. Petit rappel : du temps de Hollande, pdt 3 ans env, le gouvernement estimait l’inflation à 1% l’année suivante. Finalement elle était de 0%, mais pour l’année suivante, rebelote, à nouveau estimée à 1%, pour atteidnre finalement 0, etc …
    Bref, une augmentation de la valeur cadastrale chaque année du montant estimé de l’inflation qui n’est jamais atteint, mais c’est pas grave, on recommençait l’année suivante et ainsi la valeur cadastrale et par conséquence la taxe foncière augmentait de 1% chaque année en période d’inflation nulle.

  9. « Les premiers témoignages de lecteurs font état d’une augmentation automatique de 1.20% de la valeur locative cadastrale pour 2018 ! »
    y’aurait pas une faute de frappe ?? nous c’est 12% d’augmentation de la valeur locative en 2018 contre 0,4 en 2017 et 1% en 2016. Ca fait beaucoup !!

  10. Jean Claude says:

    Macron ne tiendra pas sa promesse de suppression de la taxe d’habitation pour tous , mais il prépare un nouveau coup en revenant sur l’augmentation recente de la CSG en voulant la fixer encore plus haut au dessus de 3000 € !
    La France est le pays de la loose , le bateau prend l’eau de partout , mais on ne colmate pas les
    bréches , alors il faut le quitter ! comment faire confiance a un president instable dans ces decisions !
    Extrait de la commission parlementaire LREM
    « L’amendement « crée un taux de CSG à 6,6 % pour les niveaux de revenus des retraités entre 1 200 et 1 600 euros, soit une baisse de 1,7 point pour revenir au taux de 2017. Pour financer cette baisse pour les classes modestes et moyennes, la CSG est augmentée de 0,9 points, à 9,2 %, pour les revenus au-delà de 3 000 euros », selon son exposé des motifs. »

  11. Tout n’est que jeu de bonneteau avec ce président! Et maintenant il veut repousser la suppression de la taxe d’habitation à 2022 comme ça il refile le bébé au prochain ou prochaine.
    Il a berné les gens avec ce faux cadeau (moi je n’ai pas voté pour lui)
    C’est un menteur doublé d’un manipulateur

  12. keith kennedy says:

    une fois de plus on prend Paris comme exemple. dans la plupart des communes hors grosses agglo, les loyers et les prix de l’immobilier ont baissé. alors pourquoi mettre comme indice d’évolution, l’inflation. sur Paris cela devrait être plus qu’à Guéret.
    en ce qui concerne Big Mac et Edouard Filou, je suis d’accord avec vous. comment ont il le toupet de dire que le pouvoir d’achat augmente. même si on prend le cas du reste à charge à zéro ( et encore il faudra voir comment c’est appliqué), il oublie de dire que l’augmentation des taxes sur l’essence fera complètement oublié ce gain.

  13. « indice des prix à la consommation harmonisé du mois de novembre de l’année précédente et la valeur du même indice au titre du mois de novembre de l’antépénultième année et, d’autre part, la valeur du même indice au titre du mois de novembre de l’antépénultième année »

    Il serait plus clair de donner un identifiant INSEE pour cet indice.

    Antépénultième ??!

  14. …et vlan! Encore une usine à gaz😆😆😆😈

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*