La question de l'expatriation est un sujet qui prend une grande importance depuis quelques années : De nombreux résidents fiscaux français souhaitent quitter la France afin de bénéficier d'un régime fiscal plus agréable. Il peut s'agir de fuir l'impôt sur le revenu, les charges sociales, l'ISF ou encore les droits de succession.
C'est un sujet que nous avons déjà régulièrement traité ici, notamment sur l'aspect "Comment devenir non résident ?, Quels sont les critères à retenir pour ne plus être résident fiscal en France ou encore Suis je non résident en France si je réside plus de 183 jours à l'étranger".
Nous allons analyser aujourd'hui les conséquences de l'expatriation au niveau du règlement des droits de succession au moment du décès de l'expatrié (de la personne qui n'est plus considérée comme résidente fiscale en France).
Nous ne nous attarderons pas sur les conséquences civiles de l'expatriation depuis le nouveau droit successoral européen applicable aux successions ouvertes dep...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :