Dans le prolongement de nos derniers articles traitant du dispositif fiscal de la loi COSSE (cf « Loi COSSE : Détail de la nouvelle loi de défiscalisation pour l’immobilier locatif ancien » et « Loi COSSE : Les conditions pour bénéficier de l’abattement Cosse sur les revenus fonciers« ), nous venons de finaliser un simulateur qui vous permettra de comprendre l’intérêt fiscal et patrimonial de l’investissement immobilier dans le cadre de la loi COSSE.

Le simulateur complet vous permettra de réaliser de simuler votre investissement immobilier dans l’ancien avec bénéfice de l’abattement COSSE. Vous pourrez également intégrer la réalisation de travaux déductibles pour cumuler abattement COSSE avec le régime fiscal du déficit foncier pour une optimisation fiscale (et patrimoniale) parfaite. 

Nouveau ! Découvrez notre nouveau livre « Succession«  dans lequel nous vous livrons tous nos conseils et stratégies pour régler votre succession et réduire les droits de succession.

 

Et toujours nos bestsellers « Assurance vie et gestion de patrimoine » et « Investir dans l’immobilier« 

En effet, cumuler déficit foncier et abattement Cosse est probablement l’une des meilleures stratégie d’investissement immobilier locatif actuellement :

La réalisation de travaux déductibles permettra, au delà de l’amélioration certaine de la qualité du logement et de l’adaptation à une des locataires attentifs à la consommation énergétique des bâtiments, de réduire le montant de vos revenus fonciers imposables. L’excédent de charges déductibles par rapport aux loyers permettra de constater un déficit foncier imputable sur les autres revenus dans la limite de 10700€. 

L’abattement Cosse compris entre 15% à 70% du montant des loyers selon les cas présentés dans cet article « Loi COSSE : Les conditions pour bénéficier de l’abattement Cosse sur les revenus fonciers« , permettra de réduire l’imposition des revenus fonciers de manière durable.

A vous de jouer !

 

Simulateur COSSE : Cumuler abattement COSSE et déficit foncier pour un investissement immobilier locatif optimal




3 Comments

  1. Merci ! Merci ! Merci ! et encore Merci ! !! ! ! !

  2. Que je mette ou pas un montant de subvention de l’ANAH, il n’y a aucun changement. C’est pourtant un élément significatif pour des investissements modérés avec beaucoup de travaux.

  3. Merci pour ce simulateur, simple et bien fait !
    – Néanmoins, il y a une erreur sur le calcul de l’impact fiscal, puisqu’il semble bloqué sur la TMI initiale : il ne prévoit pas un passage à la tranche suivante avec les revenus supplémentaires.
    – Aussi, je ne comprends pas pourquoi seule une [petite] fraction des charges est déductible, alors qu’elles sont bien déduites en totalité du calcul du revenu final.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*