Alors que la rentrée 2020 s’annonce délicate tant sur le front sanitaire que sur le front économique, les banques devraient être tentées :

  • De baisser les taux de crédit immobilier pour attirer les quelques meilleurs profils d’emprunteur … …
  • … dans une tendance générale à l’augmentation des taux pour faire face à la hausse des risques liés à la crise du coronavirus et la nécessité d’augmenter les marges dans un contexte de baisse des volumes.

Les banques sont des commerçants comme les autres. Les banques doivent prêter de l’argent pour réaliser une marge et donc espérer réaliser un bénéfice. Depuis 2017/2018, les banques se sont lancées dans la guerre des volumes. Les banques avaient alors facilité les conditions d’octroi de crédit immobilier afin de réaliser des volumes suffisants pour compenser la faiblesse des taux (et donc des marges).
Depuis la fin de l’année 2019, la guerre des volumes est terminée sous l’impulsion de la banque de France et plus précisément du HCSF. Plus question d’accorder des crédits immobiliers à tous ! Dorénavant, les banques doivent être plus restrictives et ne peuvent plus accorder de crédit immobilier lorsque le taux d’endettement du candidat emprunteur dépasse 33% sur 25 ans.
Depuis le début de l’année 2020, les banques doivent donc augmenter leur marge d’intérêt pour compenser la baisse du volume exigé par la banque de France. C’est la raison pour laquelle les taux de crédit immobilier ont augmenté au cours du premier trimestre 2020.
Avec l’arrivée de la crise du coronavirus, la donne se complique encore un peu plus pour les banques. La crise économique que nous vivons fragilise la situation budgétaire de nombreux ménages. Les banques se doivent d’être encore plus restrictives dans leur analyse risque. Elles ne doivent pas prendre le risque de prêter de l’argent à un emprunteur qui sera au chômage dans 6 mois ou du moins, si elles accordent le crédit, le taux d’intérêt devra refléter ce risque nouveau.
Ainsi, pour ce mois d’Août 2020 (et ce devrait être également le cas pour la fin de l’année), nous pourrions observer :

  • Des baisses de taux de crédit immobilier pour les profils les plus sécuritaires pour les banques (fonctionnaires, CDI dans un secteur non touché par la crise, …) ;

 

  • Des hausses de taux de crédit immobilier et une plus grande difficulté à obtenir un crédit immobilier pour tous les autres. CDD, intérim et secteurs touchés par la crise (tourisme, aéronautique, restauration, …) pourraient être quasi exclu du marché du crédit immobilier.

 
 

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier pour Août 2020

Ce barème est la synthèse des meilleurs taux délivrés par notre comparateur de crédit immobilier, un outil gratuit qui vous permet de comparer les meilleurs taux entre plus de 100 banques : Accéder au comparateur de crédit immobilier
 

Durée du crédit immobilier – Août 2020Taux immobilier « Excellent »Taux immobilier « Très bon »Taux immobilier « Bon »Taux immobilier « Standard »
7 ans0.40%0.70%0.75%0.80%
10 ans0.50%0.85%0.90%0.95%
15 ans0.75%1.01%1.10%1.10%
20 ans0.95%1.20%1.30%1.30%
25 ans1.19%1.41%1.65%1.60%

 
PS : Il s’agit là de taux de crédit immobilier sans assurance emprunteur. L’assurance de prêt est obligatoire si vous voulez obtenir votre crédit immobilier. Vous pouvez la souscrire auprès de votre banque ou auprès d’une compagnie d’assurance extérieure. Vous êtes libre de choisir, et cela malgré la pression commerciale de votre banquier qui voudra vous imposer l’assurance emprunteur proposée par sa banque. Lorsque vous comparerez les tarifs, vous comprendrez pourquoi 😉  – Cf « Comparateur d’assurance emprunteur »
Mais l’assurance de prêt, ce n’est surtout pas qu’une question de prix, c’est aussi et surtout une question de garantie. Vous êtes nombreux à ne pas pouvoir emprunter à cause d’un refus d’assurance de prêt parce que vous êtes (ou avez été) malade (VIH, cancer, diabète, …), souffrez d’obésité ou avez plus de 60 ans. Rien n’est perdu, il vous faut persévérer car des solutions existent comme nous vous le détaillons dans cet article « Quelles solutions face à un refus de prêt immobilier à cause de l’assurance emprunteur ? ».
 
A suivre.

Pour aller plus loin :
Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

22 commentaires