A la fin de l’année 2019, le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a émis une recommandation forte à l’encontre des banques afin de les encourager à réduire l’octroi des crédits immobiliers. Selon la recommandation du HCSF que nous détaillons dans cet article « Crédit immobilier : C’est confirmé ! Il va être plus compliqué d’emprunter en 2020 pour l’immobilier locatif », les banques sont trop laxistes lorsqu’elles accordent un crédit immobilier et notamment un crédit immobilier locatif.
Ainsi, dans une première recommandation publiée le 20 décembre 2019 intimait aux banques d’être moins laxistes et leur demandait de ne plus accorder de crédit immobilier à des emprunteurs dont le taux d’endettement était supérieur à 33%, ni de crédit immobilier d’une durée supérieure à 25 ans, sauf rares exceptions au profit de l’acquisition de la résidence principale dès lors que l’endettement de l’emprunteur est inférieur à 7 années de revenus.
Ne s’agissant « que » d’une recommandation, nombre d’entre vous ont considéré avec légèreté ce sujet. Ne s’agissait il pas d’une énième mise en garde permettant à la banque de France de rejeter la responsabilité sur les banques dans l’hypothèse d’une crise qui pourrait naitre de ces pratiques ?
En effet, faute de sanction pour les banques pourquoi ces dernières accepteraient elles d’arrêter de faire leur métier ? Malheureusement, à l’occasion des vœux du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, la menace s’est faite plus précise :

« Nous avons émis en décembre dernier une recommandation sur la durée et la charge de remboursement des crédits immobiliers. Elle s’applique à tous les nouveaux prêts déposés depuis ce mois de janvier.

Cela veut dire, en clair, que des dérives doivent s’arrêter, et des comportements doivent changer, vite. Sinon, nous passerions à une surcharge en capital pour les prêts non conformes, même si cela ne fait pas partie de mes vœux. »

 
Bref, plus qu’une recommandation de façade, la banque de France semble vouloir imposer ces nouveaux critères d’octroi de crédit immobilier : En 2020, il ne sera plus possible d’obtenir un crédit immobilier avec un taux d’endettement supérieur à 33%, et notamment pour le crédit immobilier locatif ! C’est clair et net ! Les banques n’ont pas d’autre choix que de suivre la recommandation de la banque de France.
Comme nous le faisions dans cet article « Crédit immobilier : Enfin une définition du taux d’endettement à 33% qu’on ne peut plus dépasser en 2020 ! », il est maintenant urgent de se pencher sur les modalités de calcul de ce taux d’endettement. En effet, le HCSF ne se contente d’imposer aux banques de ne plus prêter au delà de 33% d’endettement, il explique également comment calculer ce taux d’endettement afin d’éviter les contournements !
 

Les banques doivent augmenter les taux de crédit immobilier

Toujours à l’occasion de ces vœux du gouverneur de la banque de France, ce dernier à également insisté sur la nécessité d’augmenter les taux de crédit immobilier : « J’invite également les banques à mieux suivre leurs pratiques en matière de tarification : les marges doivent être suffisantes pour couvrir les coûts et les risques associés aux crédits immobiliers »
Cette invitation au augmenter les marges bancaire sur les crédits immobiliers, c’est un invitation non dissimulée à augmenter le niveau des taux de crédit immobilier ! Dans un moment, ou les marges sur les crédits immobiliers se réduisent du fait de la perte du monopole sur l’assurance de prêt, les banques n’ont pas d’autres choix que d’augmenter les taux de crédit immobilier (cf »Quel meilleur TAEG pour votre crédit immobilier en Janvier 2020 ? Nos conseils pour négocier ! »)
Entre l’impossibilité d’obtenir un crédit immobilier au delà de 33% d’endettement et une potentielle hausse des taux de crédit immobilier, c’est tout le marché immobilier qui tremble ! Après des années d’un marché hyper dynamique grâce à l’excessive faiblesse des taux de crédit immobilier, les choses pourraient elles s’inverser en 2020 ?
A suivre …

Besoin de nos conseils ? Découvrez nos offres et services :
Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

23 commentaires