Je crois qu’il ne faut pas y aller par quatre chemins : Si vous avez un projet immobilier, si vous êtes en train de rechercher un financement pour votre investissement immobilier, il ne faut pas perdre de temps.

Comme nous vous l’annonçons depuis quelques mois, les taux des crédits immobiliers montent, et ce n’est probablement qu’un début tant l’inflation et la croissance économique sont anticipés comme robustes en 2022.

Un seul graphique permet de comprendre pourquoi les taux de crédit immobilier augmentent, et devraient continuer à augmenter dans les prochains mois :

Barème des meilleurs taux de crédit immobilier – Février 2022

En synthèse, les taux de crédit immobilier devrait légèrement augmenter sur toutes les durées, et pour l’ensemble des profils emprunteur par rapport au mois précédent :

Sur 20 ans, le taux de crédit immobilier varient entre 0.70% (pour les meilleurs profils emprunteurs) à 1.15%1.20% pour les autres.

Sur 25 ans, le taux de crédit immobilier varient entre 1.00% pour les meilleurs profils emprunteurs à 1.30% pour les autres.

Néanmoins, ce sont toujours les emprunteurs les plus rentables pour les banques qui continuent d’obtenir les meilleurs taux :

  • Emprunteur aux revenus les plus élevés qui s’engagent à transférer l’ensemble de leur relation bancaire et assurance dans la banque ;
  • Emprunteurs capables d’un apport personnel compris autour de 20% ;
  • Emprunteurs dont le taux d’endettement sera inférieur à 35% (assurance comprise) ;
  • et plus globalement, les emprunteurs qui s’engagent à être fidèle.

Au regard des conditions actuelles, il n’est plus possible de vous fournir un barème de taux en fonction d’un profil type.

En revanche, vous pouvez utiliser le comparateur de crédit immobilier mis à votre disposition par notre partenaire courtier en crédit immobilier.

En renseignement votre projet d’investissement immobilier, vous obtiendrez une première étude de faisabilité, un accord de principe et surtout le meilleur taux auquel vous pouvez prétendre.

Barème des meilleurs tarifs d’assurance emprunteur – Février 2022.

Négocier l’assurance emprunteur est souvent plus rentable que la négociation du taux nominal du crédit immobilier.

Comme vous pourrez le constater dans notre comparateur d’assurance emprunteur, les écarts de tarifs entre deux contrats d’assurance emprunteur sont énormes pour des niveaux de garanties équivalents.

Mais une saine augmentation des taux de crédit immobilier…

Pour autant, pas de catastrophisme. La hausse des taux de crédit immobilier est saine et totalement justifiée par un dynamisme économique et le retour d’une inflation qui trouve son origine dans une demande forte (et une offre contrainte).

L’augmentation des taux parce que l’activité économique est forte est normal et naturel ; Il s’agit simplement du jeu classique de l’offre et de la demande.

Le taux de chômage est au plus bas (et il pourrait encore baisser dans les prochaines années du fait de la démographie et du vieillissement de la population), le manque de main d’œuvre autorise une augmentation de la rémunération des salariés, …

Bref, nous sommes dans un cercle vertueux qui milite pour une augmentation des taux d’intérêt qui ne remet pas en cause la pertinence de l’investissement immobilier.

Une capacité d’investissement immobilier au plus haut grâce à la baisse des taux depuis 2011.

Depuis 10 ans, la baisse des taux de crédit immobilier est à l’origine d’une forte augmentation de la capacité d’investissement immobilier des emprunteurs.

Évolution de la capacité des ménages à acheter

Ces évolutions récentes confirment que la transformation du marché intervenue depuis 2019 n’a pas altéré la capacité à acheter des ménages, France entière ou dans la plupart des grandes villes. Le constat est identique sur longue période, puisque depuis 2011 la capacité à acheter s’est accrue dans 75 % des grandes villes.

Néanmoins, la capacité à acheter s’est nettement dégradée dans certaines villes où la hausse des prix a été d’au moins 50 % entre 2011 et 2021. C’est le cas des villes emblématiques  comme Angers, Bordeaux, Lyon ou Villeurbanne.

La hausse des taux de crédit immobilier pourrait avoir pour conséquence de réduire cette capacité d’investissement, mais rien de catastrophique ; Il y a encore beaucoup de marge avant de retrouver les conditions d’investissement difficile de 2011.

L’indicateur de pouvoir d’achat immobilier est au plus haut depuis 2005, malgré la très forte hausse récente des prix de l’immobilier. La hausse des taux de crédit immobilier peuvent augmenter sans que cela ne bouleverse réellement le marché immobilier, sauf dans les régions dans lesquelles le pouvoir d’achat immobilier est très dégradé comme Paris, Lyon et l’Ile de France et quelques très grandes métropoles (Nantes, Rennes, par exemple) dans une moindre mesure

L’indicateur de solvabilité des emprunteurs est encore au plus haut.

Bref, il n’y a aucun péril. Le marché immobilier est encore sain et la hausse des taux de crédit immobilier devrait simplement freiner le dynamisme du marché sans pour autant remettre en cause ses bons fondamentaux (sauf Paris, Lyon comme explicité ci avant).

A suivre.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Gestion conseillée
Conférences patrimoniales
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Epargne / Placement 
Assurance-vie
Plan Epargne Retraite (PER)
SCPI
Groupement forestier & viticole
Immobilier locatif 
Chasseur en investissement immobilier locatif
Crédit immobilier
Assurance emprunteur
Expert-comptable Location meublée et SCI

4 commentaires