Entre le lobbying de la fédération française du bâtiment (FFB) et le ministre du logement qui annonce vouloir réfléchir aux statuts du bailleur privé en même temps qu'il annonce vouloir réduire les avantages fiscaux de la location meublée saisonnière.

Une petite musique qui monte depuis quelques semaines. Serions-nous à la veille d'une modification profonde de l'imposition des revenus immobiliers ? Une réforme fiscale d'ampleur qui pourrait se justifier par l'incroyable chantier de la rénovation thermique des bâtiments et l'obligation de travaux des DPE, mais aussi par la difficile cohabitation du régime fiscal de la location meublée non professionnelle (LMNP) et du régime des revenus fonciers.

Hier, c'est à dire depuis milieu des années 80, la priorité était la construction de logements neufs. Toutes les subventions fiscales étaient orientées vers les diverses loi d'encouragement à l'investissement immobilier locatif dans le neuf.

Aujourd'hui, la priorité n'est plus la co...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :