#OFFRE SPECIALE# -20% de réduction sur votre abonnement patrimonial. Vous allez adorer apprendre à gérer votre patrimoine !

En profiter

Accueil actions

Appuyez sur Echap pour fermer

actions

50 articles

Avez-vous le bon caractère pour investir dans l’immobilier ou pour investir en actions ?

Dans la théorie de la répartition idéale du patrimoine entre immobilier, actions et monétaire/épargne, la diversification est fondamentale. Une répartition équilibrée entre ces trois grands types de support permettrait au patrimoine de s’adapter aux évolutions conjoncturelles de l’économie. « Il ne faut pas mettre tous ces œufs dans le même panier »….

Après la dissolution, retour de la bourse au plus haut historique ?

La France traverserait une tempête historique à en croire les médias. La dissolution pourrait nous porter à l’aube d’une guerre civile selon Emmanuel MACRON qui semble s’amuser à jouer au pompier pyromane. Pourtant, les marchés financiers sont très calmes. La bourse se stabilise à un niveau relativement satisfaisant, les taux…

La « croissance à haute pression » pour retrouver l’espérance et lutter contre les extrêmes ?

Les élections Française, mais plus globalement la montée des partis extrêmes partout, s’explique par la perte de l’espérance des citoyens. En France, déjà en 2018, les #Giletsjaunes étaient une alerte que nous n’avons pas sue entendre. Les citoyens n’adhèrent plus au système. Lorsque 50% des électeurs sont anti-système, c’est qu’il…

Investir en actions, c’est sortir de la dictature des indices boursiers.

La bourse et la comparaison permanente de l’évolution de votre portefeuille vis-à-vis des indices boursiers vous détourne de la réalité de l’investissement en actions. À titre personnel, je ne compare pas la performance de mes investissements en actions vis-à-vis du CAC40 ou d’un autre indice boursier. D’une manière plus générale,…

Quelle stratégie d’investissement et d’épargne face au risque politique post-dissolution ?

La France est subitement entrée dans une zone de turbulence qu’il était difficile de prévoir tant la décision du président a pris tout le monde de revers. La France pourrait au mieux ou au pire selon chacun, basculer dans l’immobilisme d’une coalition, au mieux ou au pire, élire une Assemblée…