Essayons de prendre un peu de hauteur avant de commencer la dernière partie de l’année 2022 avec l’analyse des prix de l’immobilier.

Un graphique permet de comprendre la situation du marché immobilier : Depuis la crise Covid-19, on constate une évolution opposée des prix de l’immobilier qui se caractérise par :

  • Une baisse (que l’on doit pouvoir qualifier de forte) des prix de l’immobilier à Paris dans un contexte de pouvoir d’achat immobilier très dégradé ; L’actuelle et future hausse des taux de crédit immobilier devrait encore dégrader ce pouvoir d’achat immobilier (et donc accélérer encore la baisse des prix ?)
  • Une forme de rattrapage puissance ailleurs en province avec de très forte hausse des prix dans un contexte de pouvoir d’achat immobilier encore satisfaisant même si la forte hausse récente des prix et la future hausse des taux d’intérêt devraient participer à sa dégradation accélérée;

Une évolution contraire qui s’explique par un pouvoir d’achat immobilier vraiment différent entre Paris et la Province (notons tout de même la situation de Lyon : Les prix y sont particulièrement élevés, mais ils résistent).

Comme vous pouvez le constater, les prix de l’immobilier en province ont encore du potentiel de hausse même si la hausse des taux de crédit immobilier devraient avoir pour conséquence de dégrader le pouvoir d’achat immobilier dans les prochains mois.

Ces graphiques ne semblent pas permettre d’affirmer que les prix de l’immobilier pourraient fortement baisser en province. En revanche, ils révèlent une grande fragilité pour Paris et Lyon (et probablement quelques autres grandes métropoles dans lesquelles les prix ont trop augmenté depuis 4 à 6 ans).

Contrairement à Paris et Lyon notamment, les prix de l’immobilier paraissent encore sains en province malgré la hausse récente des prix. Ainsi, la future hausse des taux de crédit immobilier devrait être plus facile à encaisser en province, c’est à dire là ou le pouvoir d’achat immobilier est le plus haut et les prix les plus sains.

A Paris, en revanche, la situation pourrait bien être plus délicate tant la hausse des taux de crédit immobilier intervient dans un marché déjà fragilisé par des prix de l’immobilier beaucoup trop élevés.

A suivre.

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livres et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :