Ce matin, Benjamin GRIVEAUX annonce que le gouvernement pourrait bien renoncer à l’IFI s’il est établit que la réforme fiscale de suppression de l’ISF et création de l’IFI ne fonctionne pas.
Mot pour mot, Benjamin GRIVEAUX annonce qu’une évaluation de l’IFI sera réalisée à l’automne 2019, « et si ça ne fonctionne pas on y renoncera« . C’est la panique au gouvernement !
Benjamin GRIVEAUX serait il en train de nous faire croire qu’ils envisagent sérieusement de rétablir l’ISF ? ou essaie t’il de jouer avec des éléments de langage insupportables pour essayer de calmer les #giletsjaunes en leur laissant croire qu’il est possible de rétablir l’ISF ?
 

IFI, « ça ne fonctionne pas, on y renoncera. « 

Ainsi une évaluation de la suppression de l’ISF / création de l’IFI devrait être réalisée à l’automne 2019. Cette évaluation devra établir le bien fondé de la suppression de l’ISF…. Mais quelles arguments trouver ? Comment apprécier la pertinence de la suppression de l’ISF ?
Souvenez vous de la narration qui accompagnait la suppression de l’ISF, il s’agissait de mettre fin à l’exode des premiers de cordées et autres riches Français qui quittaient la France à cause de cette pseudo imposition confiscatoire qu’était l’ISF.  Cette idée, nous vous l’avons affirmé à de très nombreuses reprises, était une fakenews, une légende urbaine alimentée par les divers lobbys payés pour encourager la suppression de l’ISF.
Comment apprécier la réussite d’une réforme fiscale qui repose sur une légende urbaine, une fakenews ? A l’époque, lorsque l’ISF était encore d’actualité, les experts étaient incapables de quantifier le nombre d’expatriation dont la motivation fiscale était le moteur principal. Aujourd’hui, alors que l’ISF est supprimée et que l’IFI taxe les patrimoines immobiliers, comment peut on espérer quantifier le non-quantifiable ?
Il est évident que la suppression de l’ISF, nous a fait plaisir. Les Français dont le patrimoine financier est élevé ont économisé de l’argent. C’est toujours agréable et plaisant de payer moins d’impôt.
Mais est ce que le comportement des épargnants a changé ? Vous qui avez économisé de l’ISF, qu’avez vous fait de l’argent économisé ? Avez vous suivis les injonctions du gouvernement qui annonçaient que la suppression de l’ISF permettrait d’améliorer le financement des entreprises. Avez vous basculé votre patrimoine au profit du financement des entreprises ou vous êtes vous contenté d’être heureux de payer moins d’impôt ? (et c’est déjà pas mal).
 
Nous connaissons tous la réponse. Arrêtons l’hypocrisie.La suppression de l’ISF est une mesure agréable pour les contribuables dont le patrimoine est élevé… et puis c’est tout. Cela ne change rien sur le fond !
La suppression de l’ISF était une mesure dogmatique motivée par la satisfaction de quelques très rares privilégiés. Il est impossible de quantifier comment cette suppression de l’ISF a alimenté l’intérêt général.
 

L’ISF ne sera pas rétablit par le gouvernement ! C’est impossible. Il est irresponsable de le laisser croire aux #giletsjaunes et autres contribuables qui ne comprennent pas la théorie fumeuse des premiers de cordée.

Un seul graphique permet de comprendre le mouvement des giletsjaunes. Extrait de notre article « Pouvoir d’achat : Qui sont les gagnants et les perdants de la politique fiscale 2018 et 2019 de Macron ? » : 

 
Tout cela va mal finir.

Conseil personnalisé 
Assistance patrimoniale
Bilan patrimonial
Accompagnement patrimonial
Livres / Formations 
Investir dans l'immobilier
Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Crédit immobilier 
Comparateur de crédit immobilier
Comparateur d'assurance de prêt
Expertise comptable 
Expert-comptable spécialiste
en location meublée et SCI

152 commentaires