Dans le prolongement de nos derniers articles traitant du dispositif fiscal de la loi COSSE (cf « Loi COSSE : Détail de la nouvelle loi de défiscalisation pour l’immobilier locatif ancien » et « Loi COSSE : Les conditions pour bénéficier de l’abattement Cosse sur les revenus fonciers« ), nous venons de finaliser un simulateur qui vous permettra de comprendre l’intérêt fiscal et patrimonial de l’investissement immobilier dans le cadre de la loi COSSE.

Le simulateur complet vous permettra de réaliser de simuler votre investissement immobilier dans l’ancien avec bénéfice de l’abattement COSSE. Vous pourrez également intégrer la réalisation de travaux déductibles pour cumuler abattement COSSE avec le régime fiscal du déficit foncier pour une optimisation fiscale (et patrimoniale) parfaite. 

En effet, cumuler déficit foncier et abattement Cosse est probablement l’une des meilleures stratégie d’investissement immobilier locatif actuellement :

La réalisation de travaux déductibles permettra, au delà de l’amélioration certaine de la qualité du logement et de l’adaptation à une des locataires attentifs à la consommation énergétique des bâtiments, de réduire le montant de vos revenus fonciers imposables. L’excédent de charges déductibles par rapport aux loyers permettra de constater un déficit foncier imputable sur les autres revenus dans la limite de 10700€. 

L’abattement Cosse compris entre 15% à 70% du montant des loyers selon les cas présentés dans cet article « Loi COSSE : Les conditions pour bénéficier de l’abattement Cosse sur les revenus fonciers« , permettra de réduire l’imposition des revenus fonciers de manière durable.

A vous de jouer !

 

Simulateur COSSE : Cumuler abattement COSSE et déficit foncier pour un investissement immobilier locatif optimal

Besoin d’un conseil pour gérer votre patrimoine ?

Vous rêvez d’un conseil en gestion de patrimoine qui n’a rien à vendre à part ses conseils ? Ça tombe bien, c’est notre métier !

Qu’il s’agisse d’une simple question ou d’un audit complet de votre situation patrimoniale, nous sommes en mesure de vous accompagner au gré de vos besoins et de vos projets de vie. Pour bénéficier de nos conseils, trois solutions :

 

 

Nouveau ! L’assistance patrimoniale – Une solution rapide et efficace pour répondre à vos questions, lever un doute ou simplement solliciter notre avis sur votre situation patrimoniale. L’assistance patrimoniale, c’est un rendez vous téléphonique d’une durée moyenne de 45 minutes pendant laquelle nous travaillons ensemble sur votre situation patrimoniale – Un service au tarif unique de 69€ TTC –

 

Découvrir en détail notre offre d’assistance patrimoniale

 

Le bilan patrimonial – L’analyse exhaustive et approfondie de votre situation patrimoniale. – Tarif variable selon la complexité de votre situation / En moyenne, ce service est facturé 590€ TTC.

 

Découvrir notre offre de bilan patrimonial

 

Nouveau ! L’assistance et le bilan Retraite – Une service innovant pour vous répondre à toutes vos questions « retraite » et calculer le montant de votre futur retraite et bénéficier des conseils de nos experts qui vous permettront d’éviter les mauvaises surprises et les erreurs dans le calcul de votre pension ! – Toutes nos réponses à vos problématiques « retraite » pour 69€ TTC –

 

Découvrir notre offre de bilan retraite

 

– La gestion conseillée – Ne soyez plus seul avec vos placements financiers – Vous souhaitez bénéficier de conseils INDEPENDANTS pour valoriser au mieux vos placements financiers ? Découvrez la gestion conseillée. L’analyse de vos placements et nos conseils pour sélectionner les placements financiers adaptés à votre besoin pour 119€ TTC !

 

Découvrir notre offre de gestion conseillée


3 Comments

  1. Merci ! Merci ! Merci ! et encore Merci ! !! ! ! !

  2. Que je mette ou pas un montant de subvention de l’ANAH, il n’y a aucun changement. C’est pourtant un élément significatif pour des investissements modérés avec beaucoup de travaux.

  3. Merci pour ce simulateur, simple et bien fait !
    – Néanmoins, il y a une erreur sur le calcul de l’impact fiscal, puisqu’il semble bloqué sur la TMI initiale : il ne prévoit pas un passage à la tranche suivante avec les revenus supplémentaires.
    – Aussi, je ne comprends pas pourquoi seule une [petite] fraction des charges est déductible, alors qu’elles sont bien déduites en totalité du calcul du revenu final.

Répondre à CBel Cancel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NewsletterInscrivez vous gratuitement pour recevoir nos articles par mail.