Quelle tristesse. Il y a 15 ans, lorsque je finalisais mes études de master 2 gestion de patrimoine à l'université de Clermont-Ferrand, le métier de conseiller en gestion de patrimoine était une belle ambition, celle de devenir un métier de conseil global au service des projets de vie des épargnants.

En 2005, on parlait encore de créer la profession réglementée de conseil en gestion de patrimoine à l'instar des avocats, expert-comptable ou autre notaire.

A l'époque, l'ambition ultime était le conseil rémunéré par les honoraires et l'abandon d'un modèle économique vicieux dans lequel le conseil était rémunéré par la vente d'un placement ou d'un bien immobilier.

Le métier était majoritairement exercé par des professionnels libéraux, des anciens "banquiers privés", des agents immobilier, des professionnels passionnés qui avaient décidé de quitter l'industrie de la vente de produits financiers et/ou immobiliers pour mieux servir l'intérêt de leurs clients et proposer un consei...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livre et formations 
Investir dans l'immobilier
Optimiser sa Succession
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Conférences patrimoniales

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :