Faire une SCI imposée à l'impôt sur les sociétés (IS) semble être une mode qui se propage dans le milieu des investisseurs immobiliers en location meublée qui croient trouver ainsi le moyen d'échapper au statut de loueur en meublé professionnel (LMP) et surtout à l'affiliation au RSI, pour ceux qui y exercent une activité de location meublée saisonnière.
L'idée est attrayante sur le papier, mais qu'en est il réellement. Faire de la location meublée saisonnière dans le cadre d'une SCI imposée à l'IS serait il le moyen d'échapper aux cotisations sociales qui pourraient devoir être payées sur la rémunération du gérant ou lors de la distribution de dividendes à ce dernier ?
Malheureusement, je crains que les choses ne soient pas si simples. En effet, la doctrine fiscale est très claire à ce sujet :
"Lorsqu'une société civile relève de plein droit de l'IS en raison de son objet (CGI, article 206-2), les rémunérations des associés ayant la qualité de gérants doivent, compte tenu de leur qual...

Besoin d'un conseil ? Découvrez nos services :
Conseil indépendant 
Bilan patrimonial
Conférences patrimoniales
Abonnement patrimonial
Livres et formations 
Investir dans l'immobilier
Assurance-vie et gestion de patrimoine
Optimiser sa Succession

Vous êtes les meilleurs ambassadeurs !

Depuis quelques mois, j'ai mis en place un système d'avis client (indépendant et certifié).
Un client vient de déposer un nouvel avis. C'est grâce à ce genre de commentaires que j'adore mon métier ! #MERCI :